For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Mer 27 Jan 2021 10:30

 Boeing 737 MAX/NG : un nouveau rapport vient relancer le débat
MessagePosté: Mer 27 Jan 2021 10:30 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Boeing 737 MAX : un nouveau rapport vient relancer le débat.

ANNICK BERGER PUBLIÉ LE 25/01/2021

Plus ici: https://www.capital.fr/entreprises-marc ... 391852?amp

Alors que le bimoteur pourrait reprendre du service en Europe la semaine prochaine, un ex-cadre de Boeing estime que l’appareil présente toujours des problèmes de sécurité.


L’affaire du 737 MAX prendra-t-elle fin un jour ? Alors que le Parlement européen se penche sur la levée d’interdiction de vol du bimoteur de Boeing, un ancien employé du géant de l’aéronautique américain pourrait gâcher la fête. Un rapport d’Ed Pierson, ancien cadre supérieur de production à l’usine 737 de Boeing à Renton, près de Seattle, soulève de nouvelles inquiétudes sur la sécurité de l’appareil, impliqué dans deux crashs en 2018 et 2019 et interdit de vol depuis près de deux ans, détaille la BBC.

L’ancien responsable affirme en effet que les régulateurs et les enquêteurs ont ignoré des facteurs qui peuvent avoir joué un rôle direct dans les accidents. Des révélations qui interviennent alors que l’appareil a obtenu le feu vert de la Federal Aviation Administration (FAA), le régulateur américain, pour être à nouveau utilisé sur des vols commerciaux aux États-Unis. Ed Pierson met directement en cause les systèmes de production de l’usine de Renton, la seule qui fabrique le 737 MAX.

Défauts de production

Ces défaillances, selon l’ancien cadre de Boeing, toucheraient également la version précédente du bimoteur, le 737 NG, déclinée en quatre versions : 737-600, 700, 800 et 900. Ed Pierson, ancien combattant de l’US Navy et qui a occupé un poste de direction sur la ligne de production du 737 de 2015 à 2018, a été entendu lors des audiences du Congrès sur les deux catastrophes de Lion Air et Ethiopian Airlines impliquant l’appareil.

Selon son nouveau rapport, les deux avions qui se sont écrasés ont souffert "de défauts de production, presque à partir du moment où ils sont entrés en service. Ceux-ci comprenaient des problèmes intermittents du système de commande de vol et des anomalies électriques survenues dans les jours et les semaines précédant les accidents". La faute, selon lui, au fonctionnement de l’usine de Renton, en 2018, qui se trouvait dans un état "chaotique" et "dysfonctionnel" en raison de la pression des gestionnaires pour construire de nouveaux avions de plus en plus vite.

Des modifications pas suffisantes ?

Ces affirmations ont été appuyées par le capitaine Chesley Sullenberger, précise Le Point. Mieux connu sous le surnom de «"Sully", ce dernier était aux commandes de l’Airbus qui s’est posé sur la rivière Hudson devant Manhattan en 2009. Il estime ainsi que les modifications apportées aux MAX ne vont pas assez loin pour assurer la sécurité des passagers.

De son côté, Boeing a estimé que ces nouvelles accusations étaient infondées alors que la FAA affirme qu’elle n’a approuvé la remise en service du 737 MAX qu’à la suite d’un "processus d’examen de sûreté complet et méthodique". Reste que cette polémique tombe mal pour Boeing, alors que les Européens doivent décider de la remise en service ou non de l’ex-avion star de Boeing.

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mer 27 Jan 2021 11:14

 Re: Boeing 737 MAX/NG : un nouveau rapport vient relancer le déba
MessagePosté: Mer 27 Jan 2021 11:14 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Dim 24 Mai 2020 22:12
Merci de m'avoir montré où poster le lien ci-dessous.

https://www.lepoint.fr/monde/nouvelle-p ... 053_24.php

Je l'avais mis dans "Incidents", à la suite de mon message d'ouverture sur un vol de B737 Max annulé.
Je ne connais pas tous les recoins du forum usine-à-gaz !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 27 Jan 2021 18:19

 Re: Boeing 737 MAX/NG : un nouveau rapport vient relancer le déba
MessagePosté: Mer 27 Jan 2021 18:19 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Lun 22 Sep 2008 18:03
Oups, j'avais posté ça...

http://www.crash-aerien.news/forum/la-securite-des-737-de-nouveau-mise-a-mal-t41824.html

Désolé du doublon...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 28 Mai 2021 09:48

 Re: Boeing 737 MAX/NG : un nouveau rapport vient relancer le déba
MessagePosté: Ven 28 Mai 2021 09:48 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Ça ne va jamais finir.. Un avion mal né.

https://mobile.twitter.com/seatimesbiz/ ... 6416933889


Par Dominic Gates
Journaliste aérospatial du Seattle Times

Boeing a été condamné à une amende de 17 millions de dollars pour des erreurs de production du 737 MAX.

27 mai 2021 à 7h13 | Mis à jour le 27 mai 2021 à 19h32

La Federal Aviation Administration a déclaré jeudi que Boeing paierait au moins 17 millions de dollars de pénalités et devait entreprendre plusieurs mesures correctives pour améliorer le contrôle de la qualité de la construction du 737.

Bien que ce soit la plus grosse amende infligée depuis quelques années, c'est un montant relativement faible pour Boeing. La loi fédérale limite l'amende maximale que la FAA peut imposer à environ 30 000 $ par avion défectueux livré.

Plus préjudiciable, l'action de la FAA ajoute encore une autre marque noire aux récentes révélations sur de graves lacunes en matière de contrôle qualité dans le système de production de Boeing. Cela nuit encore à la réputation du jetmaker, déjà noircie par les erreurs de conception qui ont conduit aux deux accidents mortels du 737 MAX.

La semaine dernière, le Congrès a exigé des dossiers pour commencer une enquête sur les lacunes de qualité en cours .

Dans un communiqué jeudi, Boeing a déclaré: «Nous prenons notre responsabilité de respecter toutes les exigences réglementaires très au sérieux.»

«Ces sanctions découlent de problèmes qui ont été soulevés en 2019 et que nous avons entièrement résolus dans notre système de production et notre chaîne d'approvisionnement», a déclaré Boeing. «Nous continuons de consacrer du temps et des ressources à l'amélioration des performances en matière de sécurité et de qualité.»

L'amende de la FAA concerne deux défauts distincts que Boeing a autorisé à installer sur ses 737 de construction Renton, y compris l'ancien modèle 737 NG et le plus récent 737 MAX.

Affichage tête haute

Entre juin 2015 et avril 2019, Boeing a installé des systèmes de guidage tête haute défectueux fabriqués par le fournisseur Rockwell Collins sur 618 Boeing 737 NG et 173 Boeing 737 MAX.

Ce sont des systèmes qui affichent les principales lectures des instruments du jet sur un panneau de verre devant le visage du pilote afin qu'elles puissent être lues à des moments critiques - comme à l'arrivée pour atterrir - sans que le pilote ait besoin de regarder le principal. tableau de bord. Ces systèmes sont généralement des extras optionnels commandés par les compagnies aériennes premium, y compris de nombreux transporteurs américains.

La FAA a déclaré que les systèmes d'affichage tête haute Rockwell étaient équipés de capteurs qui n'avaient pas été testés ou approuvés.

Même si les systèmes n'étaient donc pas conformes au certificat de production, Boeing a certifié l'avion comme étant en état de navigabilité et les a livrés aux compagnies aériennes.

Lorsque la FAA a proposé pour la première fois en mars 2020 une amende pour ce défaut de qualité spécifique, elle a déclaré: «Boeing n'a pas respecté ses propres instructions de processus d'affaires, qui sont en place pour aider à empêcher de telles situations de se produire.»

Lattes mobiles sur l'aile

La deuxième violation cite Boeing pour avoir installé des rails à lamelles défectueux sur les bords d'attaque des ailes des modèles 178 MAX et 133 NG et pour avoir omis de superviser le système d'assurance qualité chez les fournisseurs du système de rails à lamelles.

Les rails des lamelles guident les gouvernes mobiles sur le bord d'attaque des ailes d'un avion qui glissent pendant le décollage et l'atterrissage.

Les pistes de lamelles défectueuses ont été affaiblies par une condition connue sous le nom de fragilisation par l'hydrogène qui s'est produite lors du placage au cadmium-titane qui a été effectué par Southwest United Industries (SUI), un fournisseur de troisième niveau de Boeing qui effectue la finition des métaux à Tulsa, Oklahoma.

Image

SUI a informé Kencoa Aerospace, un fournisseur de Boeing d'aérostructures usinées à Eastman, en Géorgie, le 6 juillet 2018, qu'un lot de chenilles de lamelles avait échoué à un test de qualité indiquant la présence de fragilisation par l'hydrogène.

Un mois plus tôt, les pièces défectueuses avaient été expédiées au principal fournisseur de 737 de Boeing, Spirit AeroSystems à Wichita, au Kansas, puis avaient été livrées à la chaîne d'assemblage final de Boeing à Renton.

Kencoa a informé Spirit du problème le 3 août 2018 et Spirit l'a dit à Boeing le 11 septembre 2018. Pourtant, jusqu'au début de mars 2019, lorsque le MAX a été immobilisé dans le monde entier après le deuxième accident mortel, Boeing a certifié les avions comme étant en état de navigabilité et livrés. aux compagnies aériennes.…

Plus ici :
https://www.seattletimes.com/business/b ... ssion=true

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 17 Sep 2021 09:40

 Re: Boeing 737 MAX/NG : un nouveau rapport vient relancer le déba
MessagePosté: Ven 17 Sep 2021 09:40 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Dim 24 Mai 2020 22:12
Citation:
737 Max : la justice américaine s'apprête à inculper un ancien pilote de Boeing

Des procureurs fédéraux s'apprêtent à inculper un ancien pilote d'essais de Boeing, accusé d'avoir manipulé le régulateur, la FAA, pour obtenir la certification du système de contrôle à l'origine de deux accidents tragiques, rapporte jeudi le Wall Street Journal.

Alors pilote d'essais pour le constructeur aérien, Mark Forkner était le contact direct entre Boeing et la Federal Aviation Administration, l'autorité de contrôle de l'aviation civile aux Etats-Unis.

Selon des documents publiés début 2020, il se vantait de pouvoir tromper ses interlocuteurs de la FAA pour obtenir la certification du système anti-décrochage MCAS. Le 737 Max a été formellement homologué en mars 2017.

En octobre 2018 et mars 2019, deux accidents intervenus respectivement sur des appareils des compagnies Lion Air et Ethiopian Airlines ont fait 346 morts. Lors des deux incidents, le logiciel de commandes de vol, le MCAS, s'était emballé sur la base d'informations erronnées transmises par une des deux sondes de l'appareil.

Tous les autres 737 Max ont alors été cloués au sol durant vingt mois, avant d'être de nouveau autorisés à revoler fin 2020, une fois les logiciels modifiés. Boeing a reconnu sa responsabilité dans la manipulation des autorités et accepté de verser plus de 2,5 milliards de dollars pour solder certaines poursuites.

Sollicité par l'AFP, le ministère américain de la Justice n'a pas donné suite, pas plus que l'avocat de M. Forkner. Le Wall Street Journal ne précise pas dans quelle ville l'ancien pilote doit être inculpé.

https://www.laprovence.com/actu/en-dire ... oeing.html


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO