For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 97 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Sam 22 Jan 2022 16:37

 Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Sam 22 Jan 2022 16:37 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Dim 24 Mai 2020 22:12
Citation:
Panique à bord du vol d'Air France Paris/Perpignan : "Le moteur droit a pris feu en plein ciel"

Les quelque cinquante passagers du vol AF7470 au départ de Paris Orly, ce vendredi soir 21 janvier 2022, ont vécu un véritable film catastrophe qui a miraculeusement connu une fin heureuse.

Vendredi soir, une dizaine de minutes après le décollage normalement prévu à 20 h 45, le moteur droit de l'avion de ligne affecté au trajet de Paris Orly à destination de Perpignan "a explosé", raconte un des cinquante passagers présents à bord.

Très vite, "on a vu des flammes de 1,50 mètre s'élever dans le ciel et on a eu la peur de notre vie. On s'est vu se crasher et mourir", témoigne un autre jeune couple à la descente de l'Airbus, ce samedi matin à La Llabanère.

Après avoir fait demi-tour en urgence, l'avion sinistré a en effet réussi à atterrir sans dommage sur le tarmac d'Orly où les sapeurs-pompiers attendaient les "miraculés" traumatisés et dirigés vers un hôtel pour la nuit.

L'Indépendant est allé à leur rencontre ce samedi en fin de matinée à l'aéroport de Perpignan où les naufragés ont débarqué sains et saufs.

https://www.lindependant.fr/2022/01/22/ ... 062208.php


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Sam 22 Jan 2022 17:27

 Re: Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Sam 22 Jan 2022 17:27 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 22:42
Airbus A318 Immatriculation F-GUGP

https://www.flightradar24.com/data/flig ... 0#2a918184

_________________
Il vaut mieux se taire et passer pour un <bip> plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 22 Jan 2022 17:35

 Re: Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Sam 22 Jan 2022 17:35 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 06 Nov 2006 17:31
Ce ne sont pas des "miraculés" et c'est là qu'on est content d'avoir des pilotes entrainés et pas un avion automatique sans pilote ou avec un seul pilote qui surveille les automatismes!

_________________
En direct du cockpit du B777
https://www.youtube.com/user/LCAviator


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Sam 22 Jan 2022 18:37

 Re: Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Sam 22 Jan 2022 18:37 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Dim 03 Juin 2012 18:14
Sachant être objectif, "chapeau bas" pour l'équipage
Respect


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 23 Jan 2022 10:20

 Re: Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Dim 23 Jan 2022 10:20 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Vol Paris-Perpignan dérouté à cause d'un feu de réacteur: "Les passagers n'étaient pas en danger, l'avarie est rare, impressionnante, mais les équipages maîtrisent".

https://www.lindependant.fr/2022/01/22/ ... 062450.php

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 23 Jan 2022 13:31

 Re: Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Dim 23 Jan 2022 13:31 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Dim 26 Avr 2020 09:34
J'ai été vérifier sur le site du BEA si un rapport d'incident a été ouvert, il n'y a toujours rien...Il semble que le réacteur n°2 de l'A318 ait été victime d'un pompage...Je crois savoir que quand ce phénomène se produit il y a des vibrations anormales de l'ensemble du GTR avant que çà ne pète...En générale çà se détecte au moment de l’accélération au sol non?!...Un dysfonctionnement des vannes de décharge compresseur n'aurait il pas pu être la cause du pompage? Une autre cause pourrait aussi être un dysfonctionnement des ailettes mobiles des stators...
Je me demande aussi quels niveaux d'endommagement les étages compresseurs HP et BP ont subi et si l'arbre co-axial a été aussi endommagé? Y a-t-il des chances qu'on puisse récupérer un réacteur victime de pompage?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 23 Jan 2022 14:42

 Re: Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Dim 23 Jan 2022 14:42 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 22:42
B744 Image a écrit:
Il semble que le réacteur n°2 de l'A318 ait été victime d'un pompage...

C'est bien ce qu'a déclaré Air France, lire l'article de presse ci-dessus cité par Iceman :

Citation:
Au lendemain de l'explosion du réacteur d'un Airbus A318 à destination de l'aéroport de Perpignan La Llabanère, la compagnie Air France n'en fait pas un secret. "Nous confirmons que l'équipage du vol AF7470 du 21 janvier 2022 assurant la liaison Paris Orly-Perpignan a décidé de retourner à Orly suite à un problème technique, un pompage moteur."[...]
Philippe Lacroute, un représentant des pilotes Air France, lui-même pilote de ligne, le confirme. "Les usagers n'étaient pas en danger. Le pompage moteur est une panne connue et maîtrisée par les process du constructeur et par les personnels qui s'entraînent deux fois par an sur un simulateur", assure l'expert. Pour autant rarissime, cette avarie résulte d'une accumulation d'air et de kérosène qui ne circulent pas normalement dans le compresseur du moteur. "Les deux sortent en même temps ce qui provoque une déflagration et des flammes hautes de 2 à 3 mètres. La panne est
impressionnante
", admet Philippe Lacroute...

_________________
Il vaut mieux se taire et passer pour un <bip> plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 23 Jan 2022 18:33

 Re: Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Dim 23 Jan 2022 18:33 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
B744 Image a écrit:
J'ai été vérifier sur le site du BEA si un rapport d'incident a été ouvert, il n'y a toujours rien...Il semble que le réacteur n°2 de l'A318 ait été victime d'un pompage...

Et je fais le pari qu'il n'y aura rien. C'est, pour spectaculaire et générateur d'articles de presse relevant du sensationnel qu'il soit, un incident somme toute banal, même s'il se raréfie. Et comme précisé par ailleurs, les navigants sont parfaitement formés au traitement de cet incident
Citation:
Je crois savoir que quand ce phénomène se produit il y a des vibrations anormales de l'ensemble du GTR avant que çà ne pète...En générale çà se détecte au moment de l’accélération au sol non?!...

Non. Ce phénomène, pour faire simple un "bourrage" d'air dans les derniers étages du compresseur, qui provoque une inversion périodique du flux d'écoulement, accompagné par de l'air enflammé venant des chambres à combustion, n'est que très rarement détectable avant qu'il ne se produise.
Citation:
Un dysfonctionnement des vannes de décharge compresseur n'aurait il pas pu être la cause du pompage? Une autre cause pourrait aussi être un dysfonctionnement des ailettes mobiles des stators...

C'est effectivement une éventualité. Ces dispositifs sont actionnés par une "pression muscle" élaborée par le HMU, qui peut lui aussi être la source du problème. Les investigations le révèleront.
Citation:
Je me demande aussi quels niveaux d'endommagement les étages compresseurs HP et BP ont subi et si l'arbre co-axial a été aussi endommagé? Y a-t-il des chances qu'on puisse récupérer un réacteur victime de pompage

Ce sera vérifié. Mais il n'est pas certain que des dommages soient constatés à ces niveaux. Il fut un temps où les pompages sur les premiers B747 motorisés par des P&W JT9D étaient fréquents, surtout lors des mises en puissance avec une composante de vent arrière, même faible. Remède : retour au parking, vérifications endoscopiques qui ne révélaient généralement rien, et remise en service.

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 23 Jan 2022 19:29

 Re: Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Dim 23 Jan 2022 19:29 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 10 Déc 2006 22:37
Pendant mon service militaire (1982-1983) j'étais instructeur au laboratoire de propulsion de l'école de l'Air.
8 appelés y faisaient les TP et TD de tous les cursus de l'école de l'air.

Parmi les TP, un Atar101D sur un banc, pour que les élèves mesurent tous les points caractéristiques et calculent le cycle thermodynamique du moteur.

En cherchant dans les archives du laboratoire, nous n'avions trouvé aucune trace d'intervention de maintenance. C'est un moteur qui avait volé sur Mystère II pour les premiers essais de section d'éjection variable.

Un jour, au démarrage, pompage. C'est extremement impressionnant. Beaucoup de bruit, beaucoup de vibrations et une boule de feu énorme à la sortie du moteur. Sur les débitmetres, nous voyions qu'au démarrage, il passait pas loin de 10l de kérosène d'un seul coup.

Le sergent qui était réglementairement, au pied du moteur avec un extincteur à poudre, a agit par reflexe en percutant l'extincteur et en le dirigeant dans la tuyère. Il est devenu tout blanc.

Toute la base a entendu un grand bruit et nous avons été questionné à midi.

Mais avec avoir été chercher un autre extincteur, le moteur a été démarré, de la même façon, et sans pompage. Le TP a été terminé à l'heure.

Je crois me souvenir que le pompage était arrivé en plein démarrage, avec à peine plus de 1000 tours/mn alors que la pleine puissance s'établissait, je crois, à un peu plus de 4000 tous/mn.

Ce moteur a été utilisé encore 10 ou 15 ans et a ensuite été remplacé par un moteur de Jaguar; je crois.

La séance de TP se faisait en moyenne en 45mn et consommait 1000L Les meilleurs ont bouclé les mesures en à peine plus de 20mn et 600L et les plus lents ont atteint 2 heures et près de 3000L

Selon Wikipedia, c'est un moteur de 1953


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 24 Jan 2022 11:51

 Re: Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Lun 24 Jan 2022 11:51 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
Comme le dit Valmy, pour très spectaculaire (surtout de nuit, si il y a des flammes !) et stressant (surtout pour les passagers...) qu'il soit, le phénomène ne présente généralement pas un caractère d'extrême gravité pour un équipage bien formé et entraîné...

La procédure prévue est la suivante:
- 1 / Manœuvre d'urgence consistant à placer la manette du moteur concerné sur réduit (idle)
et poursuivre le décollage ( si cela se produit au décollage :| ) et

- 2/ altitude de sécurité passée, actions et check-lists décollage effectuées : Procédure pompage moteur;

> Si paramètres anormaux (et alarmes) : arrêter le moteur.

> Si paramètres normaux :
- augmenter les prélèvements: dégivrage ENG ANTI ICE et WING ANTI ICE sur ON. (pour repousser le seuil du pompage)
- avancer doucement la manette du moteur concerné:
- pompage à nouveau, noter le régime de déclenchement et utiliser le moteur sous ce seuil;
- pas de pompage: utiliser le moteur normalement.

Signaler à la maintenance.

_________________
" L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance " (Platon)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 24 Jan 2022 12:06

 Re: Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Lun 24 Jan 2022 12:06 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Sep 2013 13:37
Localisation: LFBO
M092 Image a écrit:
Comme le dit Valmy, pour très spectaculaire (surtout de nuit, si il y a des flammes !) et stressant (surtout pour les passagers...) qu'il soit, le phénomène ne présente généralement pas un caractère d'extrême gravité pour un équipage bien formé et entraîné...

La procédure prévue est la suivante:
- 1 / Manœuvre d'urgence consistant à placer la manette du moteur concerné sur réduit (idle)
et poursuivre le décollage ( si cela se produit au décollage :| ) et

- 2/ altitude de sécurité passée, actions et check-lists décollage effectuées : Procédure pompage moteur;

> Si paramètres anormaux (et alarmes) : arrêter le moteur.

> Si paramètres normaux :
- augmenter les prélèvements: dégivrage ENG ANTI ICE et WING ANTI ICE sur ON. (pour repousser le seuil du pompage)
- avancer doucement la manette du moteur concerné:
- pompage à nouveau, noter le régime de déclenchement et utiliser le moteur sous ce seuil;
- pas de pompage: utiliser le moteur normalement.

Signaler à la maintenance.



Si pas de pompage et utilisation normal, tu peux continuer le vol? ou tu dois te poser le plus rapidement possible?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 24 Jan 2022 13:26

 Re: Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Lun 24 Jan 2022 13:26 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
OHB_Vaillant Image a écrit:
Si pas de pompage et utilisation normal, tu peux continuer le vol? ou tu dois te poser le plus rapidement possible?

Il n'est pas demandé de se poser ( LAND ASAP ) dans ce cas...
Le vol peut être poursuivi à destination ( avec les prélèvements, donc performances amoindries et consommation accrue ...) mais une inspection par la mécanique reste nécessaire à l'arrivée; il n'est peut-être pas judicieux de poursuivre le vol...
Et, interrompre le vol ou pas, reste de la décision du CdB et /ou de la compagnie même si le motoriste dit qu'on peut le faire dans ce cas...

De plus, imaginez la réaction des "miraculés traumatisés", en cas de décision de poursuivre le vol... :|

_________________
" L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance " (Platon)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 24 Jan 2022 14:02

 Re: Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Lun 24 Jan 2022 14:02 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Dim 26 Avr 2020 09:34
Bonjour à tous,

Merci pour les interventions intéressantes et instructives!!

Citation:
Valmy a écrit

Et je fais le pari qu'il n'y aura rien. C'est, pour spectaculaire et générateur d'articles de presse relevant du sensationnel qu'il soit, un incident somme toute banal, même s'il se raréfie. Et comme précisé par ailleurs, les navigants sont parfaitement formés au traitement de cet incident


L'incident est certes de nature à marquer le public lambda, et on peut considérer que bien cintré par les procédures constructeur(voir même compagnie?), il pourrait relever d'une certaine "routine sécuritaire" pour ce qui est des équipages reprenant la main de l'avion, mais l'intérêt du rapport d'incident du BEA aurait été pour moi qu'il mentionne l'enquête technique sur le pauvre réacteur incriminé, la source du problème et l'état des dommages subis, et traque d'éventuelles erreurs de maintenance en recommandant des améliorations de process...

Citation:
Valmy a écrit

Non. Ce phénomène, pour faire simple un "bourrage" d'air dans les derniers étages du compresseur, qui provoque une inversion périodique du flux d'écoulement, accompagné par de l'air enflammé venant des chambres à combustion, n'est que très rarement détectable avant qu'il ne se produise.


Je suis surpris qu'il n'y ait aucun signe avant-coureur du phénomène!!...Il me semble pourtant avoir lu quelque part qu'il y avait un différentiel de rythme de rotation entre les disques de pales d'aubes en entrée de réacteur et ceux vers la sortie(donc entre les étages BP/HP du compresseur), on devrait pouvoir le relever sur les instruments moteurs!!...Justement, lorsque tu parles de "bourrage" d'air des derniers étages compresseur ce sont les BP ou HP? Le phénomène se produit-il au niveau de la soufflante?
En tout état de cause lorsque çà finit par péter, le mât réacteur et l'ensemble de la structure de l'aile subisse un onde de choc importante, je suis curieux de savoir comment les ingénieurs ont fait de sorte à ce qu'il n'y ait pas rupture dramatique de ces éléments:les essais statiques des ailes intégrent-ils ce scénario au-delà des vibrations dues aux turbulences? Pour ce qui est du mât réacteur je sais qu'il a un coeur en titane, mais pour les attaches comment résistent-elles alors qu'elles sont au coeur de la zone de détonation?!...J'ai entendu parler du concept de "fuse-tense" utilisé par les nacelliers de Boeing dans les années 70 auquel il aurait renoncé après, vu qu'il n'était pas si performant en terme de sécurité, je ne sais pas si tu en as entendu parler?!...

Citation:
Valmy a écrit

C'est effectivement une éventualité. Ces dispositifs sont actionnés par une "pression muscle" élaborée par le HMU, qui peut lui aussi être la source du problème. Les investigations le révèleront.


Ah, voilà encore une fonctionnalité qui m'a échappée(HMU), en quoi consiste-t-elle exactement?!...En quoi les ailettes de stator et leur mauvais calage peuvent-il induire un pompage?!...Y-a-t-il une possibilité que les vannes de décharge s'encrassent au fil du temps? Quelle est leur périodicité de contrôle si tu la connais?

Citation:
Valmy a écrit

Ce sera vérifié. Mais il n'est pas certain que des dommages soient constatés à ces niveaux. Il fut un temps où les pompages sur les premiers B747 motorisés par des P&W JT9D étaient fréquents, surtout lors des mises en puissance avec une composante de vent arrière, même faible. Remède : retour au parking, vérifications endoscopiques qui ne révélaient généralement rien, et remise en service.


Au tout début du JT9D son péché de jeunesse était aussi la surchauffe en régime de croisière...Il y avait un phénomène qui faisait que les cartéres du réacteur prenaient une forme ovoïde et que çà engendrait des frictions, des déformations de flux d'air, une surchauffe et une baisse de performance du bougre...Les vérifications endoscopiques peuvent en effet ne rien révéler de dommages plus en profondeur du moteur...Peut-on pour autant dire que ce qu'on peut apercevoir par ce moyen révélerait des dommages légers?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 24 Jan 2022 14:48

 Re: Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Lun 24 Jan 2022 14:48 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Lun 17 Déc 2007 22:33
Localisation: L'Isle sur la Sorgue
Extrait du Figaro :

"«les gens priaient», «je me vois morte»... raconte la témoin. Selon elle, même les membres d'équipages n'en menaient pas large, certains s'effondrant en larme."


Même si cela peut s'expliquer humainement parlant, je suis sceptique sur la crédibilité de ces témoignages concernant les réactions des PNC. Ils doivent être formé à la gestion de ces incidents?
Est ce qu'il est prévu des gestions du stress et de l'angoisse? C'est sur que cela ne doit pas calmer les PAX. Mais je comprend parfaitement ces réactions, par contre la manière dont c'est gérer....

_________________
A l'école, ils nous apprennent le passé simple, ils feraient mieux de nous faire apprendre le futur compliqué!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 24 Jan 2022 15:26

 Re: Réacteur en feu sur Orly-Perpignan
MessagePosté: Lun 24 Jan 2022 15:26 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Ven 29 Fév 2008 00:59
Localisation: mrs & hkt
[url]
https://www.lindependant.fr/2022/01/22/ ... 062295.php
[/url]

Bonjour,

Comme toujours il y a un malade (le même ?) qui publie le HOAX connu sur chaque incident de ce type "j'étais sur ce funeste vol" dont extrait :

Citation:
sarahbtn Il y a 1 jour
J'étais a bord de ce funeste vol et je tiens a apporter mon témoignage :
Le décollage avait eu lieu 10 minutes plus tôt,nous survolions longent le Rotrou, d'après l'écran de géolocalisation. J'ai vu une boule de feu pendant quelques secondes puis j'ai entendu un grand bruit du côté droit de l'avion. C'et clair qu'un moteur venait de tomber en panne. L'avion commence à tanguer, tout tremble, les gens ont commencé à paniquer. Le va-et-vient de l'équipage de bord commence à inquiéter certaines personnes. La peur, l'angoisse peut se lire sur certains visages. ......



  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 97 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Heures au format UTC + 2 heures


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO