For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 399 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 27  Suivante

Mer 05 Sep 2012 17:01

 L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mer 05 Sep 2012 17:01 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
L'écologie à de plus en plus de place dans notre sociéte.Je propose de rassembler sur ce fil tout ce qui rapproche notre passion commune et l'écologie.
La passion du ciel et l'intérêt pour notre planète semblent dfficilement compatible. Quel sera notre futur aérien?

Pour commencer, une vidéo d'"air et cosmos" sur les bio carburants:



A bientôt,

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mer 05 Sep 2012 17:13

 Re: L'écologie et l'avion
MessagePosté: Mer 05 Sep 2012 17:13 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 29 Aoû 2011 19:26
Localisation: France Nord-Ouest
pit a écrit:
L'écologie à de plus en plus de place dans notre sociéte.Je propose de rassembler sur ce fil tout ce qui rapproche notre passion commune et l'écologie.
La passion du ciel et l'intérêt pour notre planète semblent dfficilement compatible. Quel sera notre futur aérien?
A bientôt,

Le bio carburant est un business, c’est donc une doctrine de coût qui prévaut et non une hypothétique vision écologique de rejet de CO2 ou de particules.
En revanche, ce bio carburant à un revers de médaille, car il détruit parfois des pans entiers de l’agroalimentaire dans certains pays comme le brésil par exemple et d’autres à suivre.
Les terres arables s’en trouvent complètement désorganisées et cela provoque d’une part un exode rural et aussi des faillites et autres expulsions !
Tout cela au nom bien sûr, de la sainte poésie de l’écologie technique et médiatique.
Pour reprendre la fin de ton propos, je crains que malheureusement, la passion du ciel et l'intérêt pour notre planète semblent non pas difficilement compatibles, mais totalement incompatibles au sens propre du terme.
Il s'agit tout de même de brûler du carburant à haute altitude et ce quelque soit le dit carburant le bilan est globalement le même...

_________________
Dans l'aviation, une initiative est une indiscipline qui à bien tournée...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 05 Sep 2012 18:44

 Re: L'écologie et l'avion
MessagePosté: Mer 05 Sep 2012 18:44 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 09 Oct 2008 20:49
Localisation: YERRES - ESSONNE - FRANCE
Je cite une brève du Parisien.fr de ce jour :



Roissy : l'activiste écolo a encore essayé de bloquer un avion


Gwenael Bourdon | Publié le 05.09.2012, 10h28 | Mise à jour : 12h31

Le militant écologiste Pierre-Emmanuel Neurohr a récidivé: ce mercredi matin, il a pénétré sur une piste de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle pour se positionner devant un avion afin de l'empêcher de décoller
| LP/CAROLE STERLE

L'activiste écologiste Pierre-Emmanuel Neurohr a récidivé: ce mercredi matin, il a pénétré sur une piste de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle pour se positionner devant un avion afin de l'empêcher de décoller.

L'homme a rapidement été embarqué par les policiers. C'est la cinquième fois depuis juin que cet ex-militant de Greenpeace de 44 ans déterminé mène cette action dans le but de dénoncer la pollution générée par les avions, des tonnes de CO2 déversés dans l'atmosphère à chaque trajet aérien.

Déjà condamné à trois mois de prison avec sursis et à une amende de 1000 € pour deux intrusions sur les pistes en juin, il a poursuivi ses actions spectaculaires cet été et été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de paraître sur toute zone aéroportuaire avant son procès le 18 septembre à Bobigny.



J'ai cité mais j'ai oublié de préciser que les 40 commentaires qui accompagnent l'article sont du niveau de l'auteur du méfait.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 05 Sep 2012 18:51

 Re: L'écologie et l'avion
MessagePosté: Mer 05 Sep 2012 18:51 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Jeu 14 Oct 2010 14:41
Juste pour alimenter le débat: et le planeur? Impossible concept dans une logique commerciale?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 05 Sep 2012 20:27

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mer 05 Sep 2012 20:27 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
Sword
"Les terres arables s’en trouvent complètement désorganisées et cela provoque d’une part un exode rural et aussi des faillites et autres expulsions"

Ca résume la problématique. Notre envie de voyager et le prix à payer. Comment la société va t-ellle réagir, quelles sont les possibilités future?

Le planeur? Surprenante idée :P .J'y vois quelques gros inconvénient: poid/tenue d'altitude jusqu'à l'arrivée, et puis l'attérissage sûr non garanti!. Ou du moins pas à l'endroit voulu!.
Je verrais mieux le retour aux dirigables, surtout pour le fret.

A bientôt,

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 05 Sep 2012 21:03

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mer 05 Sep 2012 21:03 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 29 Aoû 2011 19:26
Localisation: France Nord-Ouest
pit a écrit:
Je verrais mieux le retour aux dirigables, surtout pour le fret.
A bientôt,

Certes, le dirigeable est une solution qui pourra peut-être un jour devenir à nouveau rentable, mais aussi pour les passagers pour les croisières genre transatlantique.
des capteurs solaire sur le dessus de l’enveloppe (faut voir le ratio poids) pourquoi pas avec un mixte diesel électrique ?
L'aile volante pour le long-courrier, sera certainement incontournable et le retour des turbopropulseurs à hélice rapide pour les cours courrier se dessine déjà à l'horizon.
En changeant de machine il y a déjà pas mal d'économie de kérosène à faire.
Entre un ATR et un CRJ sur un Lyon Nice par exemple, on gagne quoi comme temps de vol 10 à 15 minutes et on gagne combien de pétrole avec l'ATR la moitié au moins ?
Je me demande même comment tout ce fatras d'avion biréacteur inter régional qui monte au 300 pour redescendre aussitôt n'a pas encore été largement mis en cause par le lobby écolo !
Comme, ils n'y comprennent rien, mais qu'ils prennent aussi l'avion (vacance boulot faut pas déconner quand même) cela ne les intéresse pas vraiment, ils préférent s’exciter sur Fessenheim !

_________________
Dans l'aviation, une initiative est une indiscipline qui à bien tournée...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 06 Sep 2012 09:21

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 06 Sep 2012 09:21 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
Les nouveaux Zeppelin en grue volante. Concepts parfois innovants...
Désolé, j'arrive pas à enregistrer leurs photos :evil:
http://www.cargolifter.com/geschichte_der_cl_ag.html
A bientôts,

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 06 Sep 2012 11:41

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 06 Sep 2012 11:41 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 09 Oct 2008 20:49
Localisation: YERRES - ESSONNE - FRANCE
Quelles économies, pour qui, pourquoi ?

Que l’homme d’affaires soit pressé, j’en conviens. Mais quel est l’intérêt de faire consommer du pétrole pour des vacanciers qui, au lieu de 900 km/h pourraient faire le même trajet à 500 km/h ? Une heure de plus pour aller à Djerba ou en Grèce, et alors ?

Que l’on affrète un 747 pour du périssable, cela me paraît normal. Encore que… Mais est-il vraiment nécessaire de faire voler un avion pour transporter des téléviseurs ou des articles de bureau ? A Roissy-Fret, j’ai vu débarquer des rouleaux de tissu synthétique venant de Malaisie. Etait-ci si urgent ? Surtout lorsqu’on sait que le même article se fabrique (se fabriquait) dans la région lyonnaise. Dans le même hangar, c’étaient de pleins cartons de petites voitures genre Majorette, une marque qui n’existe plus en France. En voyant ça, on s’interroge. Ce sont les beautés et les contradictions de l’économie libérale.

Le pire, c’est la route. Sur nos autoroutes, des camions allemands chargés (au hasard) d’enrouleurs de stores pour l’Espagne, croisent des camions espagnols chargés d’enrouleurs de stores d’une autre marque pour l’Allemagne. Et la SNCF manque de fret. Et une péniche Freycinet remplace trente semi-remorques avec un moteur de 300 cv.

C’en est devenu au point qu’on ne peut plus se déplacer par le train sans penser TGV car il n’y a plus de trains de « grandes lignes ».
C’en est devenu au point qu’on ne voyage plus en bateau, on emprunte le ferry pour de très courtes distances, le reste de la flotte passagers est consacré aux croisières. Et on prend l’avion pour se rendre à l’embarquement.

Il y a, je pense, de nombreux choix de société à revoir.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 11 Sep 2012 12:55

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mar 11 Sep 2012 12:55 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
L'article a une dizaine d'année, mais est tellement d'actualité.
La consomation comparée à une voiture, le troisième aéroport de Paris et la croissance aérienne...

http://www.manicore.com/documentation/aeroport.html

A bientôt,

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 11 Sep 2012 14:01

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mar 11 Sep 2012 14:01 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 29 Aoû 2011 19:26
Localisation: France Nord-Ouest
pit a écrit:
L'article a une dizaine d'année, mais est tellement d'actualité.
La consomation comparée à une voiture, le troisième aéroport de Paris et la croissance aérienne...
http://www.manicore.com/documentation/aeroport.html
A bientôt,

J'aime assez la conclusion...
Citation:
Que penser du discours de certains opposants ?
Mon propos n'est pas ici de stigmatiser un parti politique en particulier, mais de montrer que, comme ailleurs, le discours public et les actes personnels ont parfois du mal à s'entendre.
Les Verts ont souvent indiqué qu'ils étaient contre ce troisième aéroport, sur le principe même, car étant contre l'augmentation du trafic aérien. Or en décembre 2001, trois de leurs principaux dirigeants (Mme Voynet et MM. Mamère et Lipietz) sont partis en vacances aux Antilles. Sauf à ce que je sois mal informé, ils n'y sont pas allés en kayak de mer ou en pédalo, mais bien en avion, et je ne pense pas que les nécessités du service puissent être invoquées pour prendre l'avion quand il s'agit de vacances.
Dès lors que l'on fait quelque chose soi-même, il me semble difficile d'en dénier le droit aux autres. Si chaque Français a le droit de se comporter aussi vertueusement qu'un dirigeant de parti écologiste (lequel parti prône en outre une forte équité), et a donc le droit de prendre l'avion une fois par an pour partir en vacances, cela engendrera 122 millions de passagers (par an) de ce seul fait (les passagers sont comptés à l'aller et au retour).
En 2000, le trafic aérien en France a représenté 80 millions de passagers (source DGAC), avec Roissy à 25 millions et Orly à 20 millions.
Si chaque Français a le droit de se comporter comme un dirigeant de parti écologiste, donc, alors il est impératif de permettre au trafic annuel de gagner au moins 40 millions de passagers, et, sauf à doubler les trafic d'Orly et de Roissy, il devient inéluctable de faire un 3è aéroport parisien. Etre contre cet aéroport supplémentaire signifie par contre implicitement que l'on accepte que l'avion (re)devienne un luxe réservé à une minorité de la population, ou une minorité d'usages. Taxer fortement le kérosène aurait très exactement cet effet. Quels "écologistes" auront le courage de le reconnaître ouvertement ? Et tous ceux qui s'insurgent contre cet aéroport supplémentaire feront-ils l'effort de ne pas prendre eux-mêmes l'avion à tout bout de champ ?

_________________
Dans l'aviation, une initiative est une indiscipline qui à bien tournée...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 02 Oct 2012 12:34

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mar 02 Oct 2012 12:34 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
Une societé tourné vers l'avenir: http://www.electravia.fr/ECLUB.php
Cette société se développe depuis 2008. L'avenir de l'aviation générale?

Avion biplace "aile volante"à propulsion électrique

Image


L'ElectroClub (ou "E-Club") est un "concept plane", en cours de développement chez ELECTRAVIA. C'est un avion biplace type "aile volante" équipé d'un moteur électrique pouvant être alimenté par différents systèmes de génération d'énergie émergents dans l'aviation.


CAHIER DES CHARGES

•Le design de l'ElectroClub, type aile volante, permet de réduire le bruit aérodynamique généré par les interactions aile – fuselage, et d'emporter une masse importante dans un grand volume (on peut ainsi envisager une charge utile égale à la masse à vide).
•L'ElectroClub est prévu pour être équipé d'une motorisation électrique silencieuse, économique et non polluante, ainsi que d'une hélice spécifiquement conçue pour cette motorisation.
•Le système de stockage d'énergie pourra faire appel à plusieurs technologies de stockage d'énergie.
•L'appareil peut être construit selon la technologie de construction "bois et toile", avec 100% de matériaux naturels. La finition ne nécessite ainsi aucune peinture ou vernis nocifs.
•Le bruit dans le cockpit, très inférieur à celui des machines existantes, fatigue beaucoup moins le pilote, et permet une plus grande sécurité des vols.


CARACTERISTIQUES ENVISAGEES

Envergure : 12 m

Longueur : 6,4 m

Hauteur : 2,5 m

Surface alaire : 33 m²

Largeur cabine : 1,2 m

Masse à vide : 320 kg

Masse batteries : 200 kg

Masse pilotes + bagages : 180 kg

Masse maxi : 700 kg

Facteurs de charge limite : + 4g / -2g


PERFORMANCES VISEES
avec moteur E-MOTOR GMPE 205 de 50 CV, hélice E-PROPS, à la masse max de 700 kg :


Vitesse de décrochage 72 km/h

Vitesse de finesse max 107 km/h

Vitesse croisière (65%) 140 km/h

VNE 200 km/h

Autonomie (à finesse max) 2 h

Autonomie (à 65 %) 1h30

Finesse 16,5

L'ElectroClub serait à la fois un démonstrateur de la formule "aile volante" et un support permettant de tester des systèmes de génération d'énergie novateurs.
La conception et le dimensionnement de l'appareil sont à ce jour bien avancés. Ne manquent plus que des partenaires afin de lancer en fabrication cette machine exceptionnelle et remarquablement performante.
Pour évaluer la faisabilité de projets de motorisation électrique d'aéronefs, consultez notre programme de modélisation :
CALCULATEUR du site http://www.e-motor.fr

A bientôt,

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 02 Oct 2012 12:55

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mar 02 Oct 2012 12:55 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 29 Aoû 2011 19:26
Localisation: France Nord-Ouest
pit a écrit:
Finesse 16,5

Avec une telle finesse et le poids c'est plus un planeur qu'autre chose !
çà pas être simple avec du vent et de la turbulence...

_________________
Dans l'aviation, une initiative est une indiscipline qui à bien tournée...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 02 Oct 2012 13:05

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mar 02 Oct 2012 13:05 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
Ca à l'air sympa: Cri-cri 4 moteurs électrique push-pull...




A ne pas confondre avec cet autre Cri-Cri électrique, record de vitesse sur électrique:
http://www.electravia.fr/mc15e.php
Image

A bientôt,

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 02 Oct 2012 13:16

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mar 02 Oct 2012 13:16 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
Sword a écrit:
pit a écrit:
Finesse 16,5

Avec une telle finesse et le poids c'est plus un planeur qu'autre chose !
çà pas être simple avec du vent et de la turbulence...


Sans être pilote, il me semble que c'est le cas de tous les ulm. Et l'aile volante est naturellement instable...Faudra voir les limites d'utilisation...
A bientôt,

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 02 Oct 2012 13:57

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mar 02 Oct 2012 13:57 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Jeu 24 Nov 2011 17:40
Sword a écrit:
pit a écrit:
Finesse 16,5

Avec une telle finesse et le poids c'est plus un planeur qu'autre chose !
çà pas être simple avec du vent et de la turbulence...


A priori:
Chaque avion a une incidence de vol très précise à laquelle sa finesse est maximale, plus la finesse est grande et moins on consommera, pour fixer les idées un avion léger tourne autour de 10 de finesse max, un A320 environ 20, un A340 autour de 22-25 et un A380 probablement aussi, un Mirage 2000 ou un Rafale se contentent de 6.

Source:
http://www.pilote-virtuel.com/viewtopic.php?pid=138079

Aussi:
Planeur: jusque 60
Liner: 15-20
Avion de tourisme: 8-15
Source:
http://www.aaaf-jeunes.fr/bordeaux/CR_c ... s_aile.pdf


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 399 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 27  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO