For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 4572 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 201, 202, 203, 204, 205, 206, 207 ... 305  Suivante

Mer 15 Mai 2019 15:22

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Mer 15 Mai 2019 15:22 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Dim 08 Juil 2012 15:38
linux35 Image a écrit:
Certes, Boeing a merdé sur le MCAS. Pour autant, un avion civil décolle chaque seconde dans le monde (dont plein de Boeing), et tout se passe bien. Boeing sait faire des avions (Airbus aussi :-) ).
Le B737max, c'est juste l'exception qui confirme la règle. Bon, c'est un exception qui va couter un paquet de $ à Boeing, mais qui servira aussi de leçon pour la suite.


Bonne synthèse !


  
home Haut
 Profil  
 
Aider le Site avec PayPal

Mer 15 Mai 2019 16:20

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Mer 15 Mai 2019 16:20 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 02 Juin 2009 20:35
Jacaj Image a écrit:
Daniel Elwell de la FAA sur le grill.

Audition à suivre à 18H sur ce site:
https://transportation.house.gov/commit ... ng-737-max

Autre lien:
https://www.c-span.org/video/?460584-1/ ... boeing-737


J'ai du me planter avec le décalage horaire, il semble que l'audience soit commencée, désolé...
On peut revenir au début par la barre de navigation.
Sous-titres anglais disponibles sur c-span.


  
home Haut
 Profil  
 

Mer 15 Mai 2019 16:48

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Mer 15 Mai 2019 16:48 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Sam 23 Mar 2019 11:22
MCR boy Image a écrit:
Bedeilhac Image a écrit:
Je ne pense pas qu'il y ait perte de compétences. Je vois plutôt une perte de pouvoir des gens qui ont les compétences techniques au profit de ceux qui ont les compétences financières.

Cela ne revient-il pas au même pour l'entreprise globale ?
Que les gens compétents techniquement soit juste mis au placard ou poussés vers la sortie, leurs compétences sont perdues pour la boite.

C'est pratiquement la même chose. Il faut espérer que les gens compétents ont juste été mis sur la touche et que cet épisode rétablira un équilibre entre les aspects techniques et les aspects financiers. A une époque, la technique primait et on installait sur avion des échelles de secours qui coûtait une petite fortune. Les financiers sont arrivés et ont imposé aux ingénieurs que ces échelles ne coûtent pas beaucoup plus cher que celles que nous avons tous dans le garage. Y avait un certain équilibre. Aujourd'hui les costs killers de tout poil remettent en cause l'utilité de cette échelle. L'échelle est juste un exemple mais j'ai déjà entendu quelqu'un chez un constructeur situé du côté de Toulouse remettre en cause l'utilité des hôtesses. :evil:
Le plus grave à mon sens, c'est la perte d'humilité des dirigeants de Boeing dans cette affaire. Aucun mea culpa. Ils continuent de dire que cet avion est le meilleur, qu'il n'y a pas eu d'erreur de conception, qu'on va pouvoir les renvoyer en l'air en quelques semaines, qu'il n'y a pas besoin de formation particulière pour les pilotes. A force de nier la réalité pour protéger l'institution, on finit par obtenir l'effet inverse avec un rejet massif de la part du public.


  
home Haut
 Profil  
 

Mer 15 Mai 2019 17:00

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Mer 15 Mai 2019 17:00 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Sam 28 Mar 2015 15:22
Dommage pour l'heure, mais sinon merci beaucoup pour le lien
Extrêmement intéressant, un festival de cravates de toutes les couleurs, mais avec des intervenants assez opiniatres
Je vous recommande Mr DeFazio qui pose des questions " gênantes", par exemple sur le MCAS en tant que système de sécurité, ou sur le nombre d'AOA utilisées, ou sur le fait que Boeing a attendu 1 an pour informer la FAA, etc...


  
home Haut
 Profil  
 

Mer 15 Mai 2019 18:11

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Mer 15 Mai 2019 18:11 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
Oui, j'avais noté les cravates^^!
Plusieurs des membres du comité ont un passé technique, ingénieurs, etc. ça nous change.
Boeing était-il obligé d'informer ses clients des dysfonctionnements de l'AOA disagree indication ?
Pourquoi pas de caméras dans le cockpit, downstreaming, etc. à notre époque ?
Pourquoi la FAA la dernière à grounder les avions ?
Qu'allez-vous faire pour nous rassurer *nous* que vous avez fait le maximum lorsque les avions seront ungrounded ?
Réponses embarrassées.

Edit : la nouvelle version du MCAS n'a pas encore été officiellement soumise à la FAA

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
 

Mer 15 Mai 2019 18:40

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Mer 15 Mai 2019 18:40 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
linux35 Image a écrit:
Pour autant, un avion civil décolle chaque seconde dans le monde (dont plein de Boeing), et tout se passe bien. Boeing sait faire des avions (Airbus aussi :-) ).
Le B737max, c'est juste l'exception qui confirme la règle. Bon, c'est un exception qui va couter un paquet de $ à Boeing, mais qui servira aussi de leçon pour la suite.


Tout ne se passe pas tout à fait aussi bien :
Les militaires ont suspendu la livraison des Boeing en raison de graves malfaçons et mauvais contrôle qualité.
Graves défauts dans les machines civiles construites à Charleston.
Disparition programmée d'un très fort pourcentage des inspections qualité, remplacées par des méthodes informatiques (?).
Les problèmes non résolus du 787, tout ça ne respire pas la compétence.

Par ailleurs, tout de même l'affaire MCAS n'est pas "juste une 'tite exception".
L'accident est la partie émergée de l'iceberg. Qu'une structure ait pu donner lieu à tant de manquements, sans garde-fous est très révélateur.
Les 159 hdv nécessaires à l'évaluation de la nouvelle version de "l'exception" ont alerté les spécialistes sur le fait que le MCAS n'avait pas été testé ni compris en détails au départ.
Même sans les crashes, c'est très révélateur.

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
 

Mer 15 Mai 2019 19:06

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Mer 15 Mai 2019 19:06 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
Audition :
Q : "la FAA a mis en place le TAB (Cf article pages précédentes), allez-vous différer la remise en vol avant que le TAB ne le recommande ?"

Elwell :" la décision de la remise en vol repose sur moi, et nous ne rejetons pas la responsabilité sur le TAB, mais nous allons profiter au maximum de leur expertise."

Sais pas si mon interprétation est correcte, mais vu la pression sur Elwell et ses promesses de faire le maximum, la décision de la remise en vol aux US attendra peut-être les recommandations du TAB (90 jours).

3 h d'audition, tout de même...

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
 

Mer 15 Mai 2019 19:40

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Mer 15 Mai 2019 19:40 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
Le Seattle Times réagit à l'audition :

FAA chief: Manuals should have told 737 MAX pilots more about Boeing’s MCAS system

Elwell attend la soumission formelle de la nouvelle version du MCAS peut-être la semaine prochaine.
"La FAA effectuera des vols d'essai"
"Analyse de sécurité".
"Seulement après ça les besoins en entrainement des pilotes seront définis."

Elwell subit - à juste raison me semble-t-il - une très forte pression, et en creux les questions mettent gravement en cause les manquements de la FAA.

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
 

Jeu 16 Mai 2019 00:06

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Jeu 16 Mai 2019 00:06 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 02 Juin 2009 20:35
Personnellement très déçu par cette audition (sauf peut-être par DeFazio).

Elwell (qui remercie pour chaque question - trop poli pour être honnête ?) botte en touche, ne sais pas, passe la main à son collaborateur, s'en sort toujours avec de belles paroles, de bonnes intentions, ne trouve rien à redire au fonctionnement de son service, et nie le fait que le nouvel organigramme de certification ait permis au management de Boeing de s'interposer entre l'AR et la FAA. https://www.seattletimes.com/business/b ... -airliner/

De l'autre coté, les réponses ne sont jamais "challengées", très peu de relances sur un point obscur ou sans demander d'engagement à donner suite à une question sans réponse, et sans jamais donner un délai pour transmettre un document nécessaire à compléter un argument. D'ailleurs des documents déjà réclamés lors de l'audition précédente n'ont toujours pas été remis à la commission.

On a l'impression à certains moments d'une chambre d'enregistrement des déclarations de la FAA ou de la défense de Boeing, sans arriver à bien distinguer quelle entreprise répond aux questions.
Le républicain Sam Graves en a été la parfaire illustration en ramenant la responsabilité sur les pilotes et la maintenance pour dédouaner Boeing.
Quel est l'intérêt alors de ces auditions ?

Un exemple criant dans cet extrait:
https://www.youtube.com/watch?v=SwMLjMi9WV8
à 1:38:20 (voir le résumé de l'audition sous la vidéo)

Ms Brownley: Combien de fois le MCAS a été testé en vol ? vous avez donné des chiffres pour le process complet mais pas pour le MCAS...
Elwell: ... je ne connais pas le nombre de vols ou le MCAS a été évalué.
Ms Brownley: Vous avez ces informations quelque part ?
Elwell: Certainement on les a, je vous les transmettrai...
Ms Brownley: Ok, très bien... question suivante.

C'est déjà très étonnant, depuis le temps, que Elwell n'ait pas la réponse, mais il la transmettra quand ? et sera-t-elle rendue publique ?


D'autre part, certains commencent à trouver très étonnant que les dirigeants de Boeing ne soient pas eux aussi auditionnés: https://www.youtube.com/watch?v=rWdpaOvKYrA
Les signes d'une trop grande bienveillance politique pour ne pas bousculer Boeing ?


Enfin, les interrogations de certains pilotes sur les réponses de Boeing.
https://www.youtube.com/watch?v=CshWIpB-8Mw


  
home Haut
 Profil  
 

Jeu 16 Mai 2019 00:51

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Jeu 16 Mai 2019 00:51 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
Jacaj Image a écrit:
Un exemple criant dans cet extrait:
https://www.youtube.com/watch?v=SwMLjMi9WV8
à 1:38:20 (voir le résumé de l'audition sous la vidéo)

Ms Brownley: Combien de fois le MCAS a été testé en vol ? vous avez donné des chiffres pour le process complet mais pas pour le MCAS...
Elwell: ... je ne connais pas le nombre de vols ou le MCAS a été évalué.
Ms Brownley: Vous avez ces informations quelque part ?
Elwell: Certainement on les a, je vous les transmettrai...
Ms Brownley: Ok, très bien... question suivante.

C'est déjà très étonnant, depuis le temps, que Elwell n'ait pas la réponse, mais il la transmettra quand ? et sera-t-elle rendue publique ?


Je trouve cette vidéo bien mieux filmée que celle du Congrès.

Forcément Elwell, avec la pression qu'il a subie, s'est renseigné sur la certification du MCAS et les vols correspondants.

S'il s'accroche à ses éléments de langage, qui n'ont pas changé depuis mars, c'est peut-être que la FAA ne s'en est même pas occupée, et que Boeing a effectivement auto-certifié le truc.

Le grand fautif dans cette affaire, c'est la FAA qui n'a pas fait son boulot. Admettre de grosses erreurs de Boeing c'est implicitement admettre des fautes d'autant plus lourdes de la FAA.

Donc on répète juste "dedicated to safety", "all safety equipment is mandatory" "Delegation has been around since 1927"...
Et on ne lâche sur le MCAS que des généralités véhiculées par Boeing.

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
 

Jeu 16 Mai 2019 10:07

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Jeu 16 Mai 2019 10:07 
Hors ligne

Inscription: Mer 08 Oct 2008 17:19
Sur le site de la Libre Belgique

https://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/ce-qui-est-probablement-arrive-avant-le-crash-des-boeing-737-max-5cdc5395d8ad586a5a1539da


Ce qui est probablement arrivé avant le crash des Boeing 737 Max

DOMINIQUE SIMONET Publié le mercredi 15 mai 2019 à 20h09 - Mis à jour le jeudi 16 mai 2019 à 09h09


Le 29 octobre 2018, un Boeing 737 Max de la compagnie indonésienne à bas coûts Lion Air, livré deux mois plus tôt, plonge en mer 13 minutes après le décollage. Le 10 mars dernier, un avion du même type, affrété par Ethiopian Airlines, percute violemment le sol six minutes après avoir décollé. Il avait été livré quatre mois plus tôt, le lendemain du crash de Lion Air…

Deux avions quasi neufs qui s’écrasent en même pas cinq mois, c’est inacceptable, pour les proches des 346 victimes d’abord, mais aussi pour toute la communauté aéronautique. Et surtout les pilotes, premiers concernés et généralement très bien au courant de ce qui s’est passé. Et si, jusqu’à présent, il y avait un consensus pour disculper les pilotes dans les deux accidents, certains ont un avis plus mitigé. Dans le cas d’Ethiopian Airlines, et contrairement à ce qui a été indiqué par les autorités locales le 4 avril dernier, "ils n’ont clairement pas suivi les procédures de Boeing, d’après les données publiées dans le rapport", nous dit un pilote instructeur sur Boeing 737 Max.

Cohérence avec l’enquête

Le rapport en question est le document préliminaire faisant suite au décryptage, par le BEA, Bureau d’enquêtes et d’analyses au Bourget près de Paris, des enregistreurs de vol, les "boîtes noires". Les premières conclusions ont été communiquées par les autorités éthiopiennes car, le BEA étant prestataire de service, il ne peut se prononcer officiellement sur le sujet. Cependant, d’après une source proche du dossier, le témoignage de ce pilote instructeur est "cohérent avec les données disponibles aujourd’hui à ce stade de l’enquête".

Le crash de l'avion Ethiopian Airlines

Dans les deux cas, Lion Air et Ethiopian, il est apparu rapidement qu’un système d’aide au pilotage était mis en cause : le MCAS, ou "Maneuvering Characteristics Augmentation System". Pour faire court, celui-ci fonctionne comme la direction assistée dans une voiture : il aide le pilote à manipuler le stick, ou manche à balai, dans certaines manœuvres.

Un Boeing sous assistance

De par sa conception - moteurs plus lourds, plus puissants et positionnés plus en avant de l’aile -, le Boeing 737 Max a tendance à cabrer au décollage, ce que le MCAS aide à corriger en mettant l’aéronef à piquer. Pourtant, dans les deux accidents récents, le MCAS a reçu des informations erronées des sondes indiquant l’angle d’attaque - ou la position du nez par rapport à l’horizon - de l’avion. Mis en piqué erronément, l’avion n’a finalement pas pu être rattrapé par les équipages.

En quoi les pilotes n’auraient-ils pas suivi les consignes de Boeing ? "Sur le niveau de puissance, par exemple. Il est préconisé, dans le cas qui est arrivé, de mettre les manettes des gaz à à 85 %, au lieu des 94 % où ils étaient, et qui correspond à la puissance au décollage. Celle-ci devait donc être réduite pour stabiliser l’avion. Ça, l’avion ne peut le faire lui-même."

Dans le cas du Boeing 737 Max d’Ethiopian, des informations erronées, concernant l’angle d’attaque de l’avion, sont parvenues au MCAS qui a fait son boulot, c’est-à-dire qu’il a mis l’avion en descente. Pas plus que la direction assistée d’une voiture, il n’est possible de déconnecter directement ce MCAS. La seule option, c’est d’agir sur le compensateur de profondeur, ou correcteur d’assiette, qui, via un moteur électrique, corrige automatiquement l’équilibre de l’avion. Ce compensateur, qui s’appelle le trim, peut être actionné soit automatiquement avec assistance électrique, soit manuellement, via deux molettes dans la console centrale du cockpit, chacune étant actionnable par un pilote. En coupant le système électrique, on désactive le MCAS.

D’après notre témoin, c’est bien ce qu’a fait l’équipage éthiopien. "Ils ont fait cela, tel que Boeing le dit dans sa documentation, mais tard. Pour rééquilibrer l’avion, il leur restait donc le trim manuel, actionnable par ses deux molettes. Ils l’ont un peu engagé, mais pas suffisamment, la force pour le faire étant assez importante. Ils ont conclu trop vite que ça n’allait pas et, contrairement à ce que Boeing dit, ils ont remis le système de trim électrique en marche, ce qui a réactivé automatiquement le MCAS. Celui-ci a remis l’avion en piqué. Avion qui aurait encore pu s’en tirer, mais les pilotes se sont perdus en essayant d’exécuter un virage." En effet, à ce moment-là, l’équipage du 737 Max d’Ethiopian avait demandé de retourner d’urgence à Addis-Abeba.

Rééquilibrer manuellement l’avion

La solution préconisée par Boeing consiste donc à remettre l’avion en équilibre sans assistance électrique ni informatique. "La manœuvre est difficile, concède notre témoin, d’autant plus qu’ils volaient très vite vu qu’ils avaient gardé la puissance des moteurs. Ils auraient dû le faire à deux. Boeing le dit dans sa documentation : faites attention, vous devez manipuler les molettes du trim à deux, mais la plupart des opérateurs n’en tiennent pas compte."

Le pilote instructeur a essayé de reproduire ce qui s’est passé dans le cockpit avant le crash : "La première fois que j’ai vu le scénario dans le simulateur, je me suis dit que ce n’était pas évident." Autre constat : "En simulateur, la force à appliquer au trim normal est trop faible, moins importante que ce qu’elle est dans la réalité. On va devoir revoir les procédures d’entraînement."

Dans ce dossier, la FAA, Federal Aviation Administration américaine, est régulièrement mise en cause. Autorité de certification, c’est elle qui a donné les autorisations de vol du B-737 MAX à Boeing, avionneur avec lequel elle est accusée de collusion. Elle n’aurait notamment pas diligenté une évaluation indépendante de ce système d’assistance au pilotage qu’est le MCAS, s’appuyant sur les seules conclusions de Boeing.

La FAA aussi responsable

Notre témoin va plus loin : "Les autorités de régulation doivent aussi se poser des questions. Pourquoi avoir insisté auprès du constructeur afin qu’il place le MCAS, pour quelques kilos de force seulement ? Tous les pilotes qui ont été aux commandes de l’avion avec et sans MCAS comme moi sont d’accord, on ne sent presque pas la différence. La FAA doit être plus relax quand un avionneur vient avec quelque chose de nouveau. Sans cette autorité, le système MCAS n’aurait jamais été installé."

Pour lui, c’est très clair : "Il y a un consensus dans la communauté des pilotes : pas de MCAS, c’est moins grave que l’avion avec un MCAS qui fonctionne quand il ne doit pas. Je préfère un avion sans MCAS, quelque chose qui est simple. Je voudrais bien voler sans MCAS tout le temps mais, malheureusement, les autorités ne veulent pas. Elles sont d’accord pour ne pas l’utiliser dans certaines circonstances, mais aussi pour le maintenir."

Ces autorités ont demandé à Boeing de reprogrammer le MCAS. L’ancien MCAS corrigeait automatiquement l’assiette de l’avion quatre fois avant de se déconnecter. Le nouveau sera déconnecté après une tentative contraire du pilote. Et surtout, il agira avec moins d’amplitude sur les compensateurs de profondeur, ce qui évitera de mettre l’avion dans une position, par exemple à piquer, où il n’est plus récupérable.

Les livraisons de Boeing chutent, comme les résultats des compagnies utilisant le 737 Max
Les conséquences de la mise à pied du Boeing 737 Max depuis les accidents de Lion Air et d’Ethiopian Airlines n’en finissent pas de s’étendre. L’avionneur est le premier à en subir les conséquences, lui dont les livraisons ont chuté à 172 avions au premier quadrimestre, contre 228 sur la même période l’an dernier.

Comme la famille A320 pour Airbus, le B-737 Max est la vache à lait de Boeing, et pèse pour 80 % dans un carnet de commandes qui s’élève à 5582 unités. Or, les livraisons de Max ont cessé depuis le 14 mars, soit un mois et demi. Seuls quatre appareils de la génération précédente, appelée 737 Next Gen, ont été remis, à des compagnies de leasing. Cela fait peu, très peu.

Certains prédisaient la remise en service de l’avion, avec un logiciel de MCAS modifié, pour le courant du mois de juin. Cette perspective s’éloigne de plus en plus, car la méfiance s’est installée autour de Boeing et de la FAA, l’autorité de certification. Celle-ci, pour montrer patte blanche, a invité des régulateurs du monde entier à se réunir, à Washington, le 23 mai prochain. Le but est de leur présenter les dernières évolutions du système MCAS incriminé. Une validation par cette assemblée d’experts internationaux aurait plus de crédibilité.

Quoi qu’il en soit, on estime généralement que Boeing ne recevra pas les autorisations nécessaires avant mi, voire fin août. Une remise en vol de l’avion ne serait dès lors pas attendue avant septembre ou octobre, soit à la fin de la saison touristique. Après le stockage des avions produits au ralenti, Boeing devrait alors commencer à gérer les livraisons de clients impatients. Cette immobilisation frappe les résultats de nombreuses compagnies, comme TUI, qui n’a pourtant que 15 Max dans une flotte de 150 avions. L’avionneur, qui encaisse d’ores et déjà 171 annulations nettes dans la famille 737, avait initialement chiffré le coût de la crise à un milliard de dollars. Il va lui en coûter bien plus.

Boeing aurait temporisé

L’avionneur et l’Agence fédérale de l’aviation (FAA) ne semblent d’ailleurs pas au bout de leurs peines. Hier, mercredi, la sous-commission de l’aviation à la Chambre des représentants américaine a commencé les auditions de Daniel Elwell, patron intérimaire de la FAA. Présidée par le Démocrate Rick Larsen, cette commission veut en savoir plus sur la procédure de certification du 737 Max et de son système MCAS. Cette enquête ne fait que commencer, comme celle, pénale, entreprise par le ministère américain de la Justice.

À n’en pas douter, les enquêteurs devraient s’intéresser aux enregistrements publiés hier par le New York Times, CBS et le Dallas Morning News. Ils relatent une conversation entre un haut responsable de Boeing et des pilotes d’American Airlines, peu après la catastrophe de Lion Air. Les pilotes de la plus grande compagnie américaine, utilisatrice du 737 Max, ont tenté de sensibiliser le constructeur aux problèmes de conception de l’avion, y compris du MCAS déjà mis en cause. Réunion durant laquelle Boeing aurait temporisé.

Dominique Simonet


  
home Haut
 Profil  
 

Jeu 16 Mai 2019 11:06

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Jeu 16 Mai 2019 11:06 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 25 Mar 2015 19:30
Localisation: Pyongyang
Tcheri a écrit:
Deux avions quasi neufs qui s’écrasent en même pas cinq mois, c’est inacceptable, pour les proches des 346 victimes d’abord, mais aussi pour toute la communauté aéronautique.

Tout est relatif.
Au lieu de dire "en 5 mois", on peut aussi dire en 13 millions de secondes, soit 13 millions de vols civils sans crash entre 2 crashs.

_________________
Pilote A320 sur FlightGear


  
home Haut
 Profil  
 

Jeu 16 Mai 2019 11:09

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Jeu 16 Mai 2019 11:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 15 Mar 2019 13:30
Localisation: Suresnes
Citation:
Sur le site de la Libre Belgique
Ce qui est probablement arrivé avant le crash des Boeing 737 Max
DOMINIQUE SIMONET Publié le mercredi 15 mai 2019 à 20h09 - Mis à jour le jeudi 16 mai 2019 à 09h09

Voilà une analyse bien modérée de la situation, qui fait abstraction de beaucoup de choses et qui incrimine clairement les pilotes d'Ethopian...
Est-ce la réminiscence d'un passé colonialiste?
Donc, si je comprends bien, ce Dominique Simonet est prêt à monter à bord d'un 737 Max,
mais pas piloté par un pilote d'une "compagnie Africaine"...
Quant à cette façon de citer "un témoin" à propos de ce qu'à fait l'équipage Ethopien, c'est parfaitement ridicule, car si témoin il y avait eu, a ce jour il ferait partie des victimes...
A moins que ce Dominique Simonet sache faire tourner les tables... Alors là, je me tais..

Cet article m'inspire ce que disait le regretté Pierre DAC :
Citation:
Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir.

_________________
Amicalement vôtre

Le monde progresse, l'avenir est radieux, personne ne peut changer ce courant général de l'histoire.
MaoTse-Toung


  
home Haut
 Profil  
 

Jeu 16 Mai 2019 11:10

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Jeu 16 Mai 2019 11:10 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
linux35 Image a écrit:
Tout est relatif.
Au lieu de dire "en 5 mois", on peut aussi dire en 13 millions de secondes, soit 13 millions de vols civils sans crash entre 2 crashs.


Et même en 13 milliards de millisecondes, c'est encore plus relatif^^!

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
 

Jeu 16 Mai 2019 11:13

 Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
MessagePosté: Jeu 16 Mai 2019 11:13 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 25 Mar 2015 19:30
Localisation: Pyongyang
Non, j'ai pris des secondes, parce que 1 seconde, ça correspond à l'écart moyen entre le décollage de 2 avions civils.
Si il y a 1 crash tous les 13 millions de vols, ça veut dire que tu as une chance sur 13 millions de mourir en prenant l'avion.

Je ne vois aucun intérêt à prendre une durée de 1 milliseconde comme référence.
Je ne cherche pas à minimiser artificiellement, mais à relativiser avec des arguments.
Objectivement, le transport aérien est l'un des modes de transport les plus sûrs au monde (même si ce n'est pas intuitif, car des tonnes de ferraille en l'air, ça fait bizarre).

_________________
Pilote A320 sur FlightGear


  
home Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 4572 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 201, 202, 203, 204, 205, 206, 207 ... 305  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO