For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8701 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 366, 367, 368, 369, 370, 371, 372 ... 581  Suivante

Mar 02 Juil 2019 13:46

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Mar 02 Juil 2019 13:46 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG
La NASA continue la phase de tests d'ORION !

Citation:
La NASA va tester mardi 2 juillet Orion, sa capsule spatiale destinée à emmener des astronautes vers la Lune en 2024. Lors de cette mission, l'agence spatiale américaine va notamment vérifier le système d'éjection d'urgence du module.

C’est une journée importante pour la NASA et le bon déroulement du programme Artemis. Mardi 2 juillet, l’agence spatiale américaine va tester Orion, la capsule spatiale qui sera chargée d’amener les astronautes américains vers la Lune en 2024. Alors que le calendrier des missions est déjà intense, la réussite du test est cruciale pour la NASA.

Test du système d’éjection d’urgence

Baptisé Ascent Abort-2 (AA-2), la mission doit décoller de Cap Canaveral en Floride (États-Unis) sans équipage à bord de la capsule. Une fenêtre de lancement de quatre heures s’ouvrira à partir de 7 heures du matin (13 heures en France métropolitaine). Lors de ce vol, le système d’éjection d’urgence d’Orion sera testé. En conditions réelles, ce système permet aux astronautes de revenir sur terre sains et saufs en cas d’urgence ou d’anomalie lors de l’ascension, avant qu’ils n’aient atteint l’espace.

La mission AA-2 doit permettre de prouver le bon fonctionnement de la capsule spatiale. Elle permettra aussi de récolter de multiples données : la version test d’Orion est chargée d’environ 900 capteurs, notamment pour mesurer la température et la pression.

Comment va se dérouler la mission ?

Lors de ses futures expéditions vers la Lune, Orion sera monté sur le gigantesque Space Launch System, une fusée toujours en cours d’assemblage aux États-Unis. Ici, la capsule sera lancée par un propulseur d’appoint. Il s’agit en réalité du premier étage recyclé d’un missile Peacekeeper ICBM fabriqué par Northrop Grumman.

Il ne faudra pas cligner les yeux durant la mission : elle dure seulement quelques minutes. Le lanceur va accélérer jusqu’à Mach 1,15 pour élever Orion à environ 9450 mètres d’altitude, 55 secondes après le décollage. C’est là que la séquence d’éjection va être activée et que les moteurs-fusées de la tour de sauvetage vont s’allumer pour ré-orienter la capsule. 27 secondes après le début de l’éjection, la tour de sauvetage se séparera de la capsule Orion. Celle-ci fera ensuite une chute libre dans l’océan.

Prochaine étape, la mission Artemis 1

Ce test présente une différence notable avec un vol en situation réelle : les parachutes de la capsule ne seront pas déployés. Autrement dit, la version test d’Orion va percuter l’océan à environ 500 km/h et devrait ainsi se désintégrer. La NASA argumente qu’elle a déjà testé le système de parachutes. Surtout, ne pas intégrer les parachutes présente des économies importantes.

En cas de succès, la prochaine étape pour la capsule Orion sera la mission Artemis 1 en 2020. La fusée Space Launch System (SLS) devra alors partir avec la capsule Orion pour une mission non habitée autour de la Lune.

https://www.usinenouvelle.com/article/video-en-direct-la-nasa-s-apprete-a-conduire-un-test-crucial-pour-son-retour-vers-la-lune.N861770



Vidéo "résumé/compil" du test qui vient de se dérouler (13h00 ce-jour) :



Focus sur "l'explosion" :



Décollage :


_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui... (B.Pivot)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mar 02 Juil 2019 13:58

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Mar 02 Juil 2019 13:58 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 17:16
Localisation: Proche LFDH
tibo m Image a écrit:
La NASA continue la phase de tests d'ORION !

Citation:
La NASA va tester mardi 2 juillet Orion, sa capsule spatiale destinée à emmener des astronautes vers la Lune en 2024. Lors de cette mission, l'agence spatiale américaine va notamment vérifier le système d'éjection d'urgence du module.

C’est une journée importante pour la NASA et le bon déroulement du programme Artemis. Mardi 2 juillet, l’agence spatiale américaine va tester Orion, la capsule spatiale qui sera chargée d’amener les astronautes américains vers la Lune en 2024. Alors que le calendrier des missions est déjà intense, la réussite du test est cruciale pour la NASA.

Test du système d’éjection d’urgence

Baptisé Ascent Abort-2 (AA-2), la mission doit décoller de Cap Canaveral en Floride (États-Unis) sans équipage à bord de la capsule. Une fenêtre de lancement de quatre heures s’ouvrira à partir de 7 heures du matin (13 heures en France métropolitaine). Lors de ce vol, le système d’éjection d’urgence d’Orion sera testé. En conditions réelles, ce système permet aux astronautes de revenir sur terre sains et saufs en cas d’urgence ou d’anomalie lors de l’ascension, avant qu’ils n’aient atteint l’espace.

La mission AA-2 doit permettre de prouver le bon fonctionnement de la capsule spatiale. Elle permettra aussi de récolter de multiples données : la version test d’Orion est chargée d’environ 900 capteurs, notamment pour mesurer la température et la pression.

Comment va se dérouler la mission ?

Lors de ses futures expéditions vers la Lune, Orion sera monté sur le gigantesque Space Launch System, une fusée toujours en cours d’assemblage aux États-Unis. Ici, la capsule sera lancée par un propulseur d’appoint. Il s’agit en réalité du premier étage recyclé d’un missile Peacekeeper ICBM fabriqué par Northrop Grumman.

Il ne faudra pas cligner les yeux durant la mission : elle dure seulement quelques minutes. Le lanceur va accélérer jusqu’à Mach 1,15 pour élever Orion à environ 9450 mètres d’altitude, 55 secondes après le décollage. C’est là que la séquence d’éjection va être activée et que les moteurs-fusées de la tour de sauvetage vont s’allumer pour ré-orienter la capsule. 27 secondes après le début de l’éjection, la tour de sauvetage se séparera de la capsule Orion. Celle-ci fera ensuite une chute libre dans l’océan.

Prochaine étape, la mission Artemis 1

Ce test présente une différence notable avec un vol en situation réelle : les parachutes de la capsule ne seront pas déployés. Autrement dit, la version test d’Orion va percuter l’océan à environ 500 km/h et devrait ainsi se désintégrer. La NASA argumente qu’elle a déjà testé le système de parachutes. Surtout, ne pas intégrer les parachutes présente des économies importantes.

En cas de succès, la prochaine étape pour la capsule Orion sera la mission Artemis 1 en 2020. La fusée Space Launch System (SLS) devra alors partir avec la capsule Orion pour une mission non habitée autour de la Lune.

https://www.usinenouvelle.com/article/video-en-direct-la-nasa-s-apprete-a-conduire-un-test-crucial-pour-son-retour-vers-la-lune.N861770




Durant la descente vers l'océan, la capsule Orion va larguer 12 boitiers FDR (Flight Data Recorder) qui auront enregistrés les données du vol.
La NASA n'a besoin que d'un seul, les 11 autres servant de sauvegarde.

image

https://eu.floridatoday.com/story/tech/ ... 619930001/

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 02 Juil 2019 15:06

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Mar 02 Juil 2019 15:06 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 17:16
Localisation: Proche LFDH
tibo m Image a écrit:
La NASA continue la phase de tests d'ORION !


Image du crash du booster et d'Orion dans l'Océan après le test d'abandon :

Image

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 03 Juil 2019 13:52

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Mer 03 Juil 2019 13:52 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 17:16
Localisation: Proche LFDH
Eclipse du Soleil vue par Queqiao

Le satellite chinois Queqiao, lancé le 21 mai 2018, qui orbite autour du point de Lagrange L2 afin d'assurer le relais pour les communications de la sonde lunaire Chang'e 4, a photographié l'éclipse du Soleil sur l'Amérique du Sud hier.

image

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 05 Juil 2019 14:14

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Ven 05 Juil 2019 14:14 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 17:16
Localisation: Proche LFDH
Lancement Soyouz 2.1b - Satellite Meteor-M2-2

Ce matin à 07h42 (Paris) a eu lieu le lancement du satellite russe Meteor-M2-2 depuis le pas de tir LC-1S du cosmodrome de Vostochniy en Russie par une fusée Soyouz 2.1b n° Ya15000-002 et étage supérieur Fregat n° 122-04.
Meteor-M2-2, d'une masse de 2750 kg est un satellite conçu pour surveiller le temps qu'il fait dans le monde, la couche d'ozone, la température de la surface de l'océan et les conditions des glaces pour faciliter la navigation dans les eaux polaires. Il remplace Meteor-M2-1 détruit le 28 novembre 2017 (post568364.html?hilit=#p568364).
Il sera placé sur une orbite inclinée à 98,6° à une altitude de 832 km.

Meteor-M2-2 était accompagné de 32 micro-satellites pour des clients basés en Allemagne, en France, aux États-Unis, en Israël, au Royaume-Uni, en Suède, en Finlande, en Thaïlande, en Équateur, en République tchèque et en Estonie.
Le MTCube ( Memory Test CubeSat ) français est un projet Cubesat de l'Université de Montpellier II.

A la fin de ce lancement, l'étage supérieur Fregat a manœuvré pour se désintégré au-dessus du Pacifique à 13h07 (Paris) limitant ainsi les débris spatiaux en orbite.



Le satellite Meteor-M2-2 :
image

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 05 Juil 2019 21:14

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Ven 05 Juil 2019 21:14 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 17:16
Localisation: Proche LFDH
Expédition ISS-60/61

Les trois membres de l'expédition ISS-60/61 sont arrivés hier au Cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.
Le russe Alexander Skvortsov, l'italien Luca Parmitano et l'américain Drew Morgan doivent décoller à bord de Soyouz MS-13 le 20 juillet à 18h28 (Paris). Ils rejoindront les trois membres de l'expédition 60 actuellement en orbite à bord de l'ISS.
C'est le 3ème vol pour le russe qui totalise 345 jours dans l'espace en 2010 et 2014, le 2ème vol pour l'italien qui a séjourné 166 jours en 2013 et le 1er vol pour l'américain.

image

L'équipage de réserve pour ce vol est également arrivé à Baïkonour.
Il est composé du japonais Soichi Noguchi, du russe Sergei Ryzhikov et de l'américain Thomas Marshburn

image

Les vols sont assurés par les Tupolev TU-134A-3 de l'agence spatiale russe Roscosmos.

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 05 Juil 2019 21:58

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Ven 05 Juil 2019 21:58 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 06 Jan 2008 07:47
Localisation: St Mamoudzou-de-la-Réunion s/Moselle
Pas l'air très jeune le pépère.... Je parle du Tupolev of course...

_________________
https://www.youtube.com/channel/UCQNl-20DLW3lHyC385oI47Q
http://blog.iledelareunion.net/reunion-kerguelen/


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Lun 08 Juil 2019 22:00

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Lun 08 Juil 2019 22:00 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
https://twitter.com/Satcom_Guru/status/ ... 8555997184


Facture de remorquage Apollo 13.. :mrgreen:

Image

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 09 Juil 2019 06:03

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Mar 09 Juil 2019 06:03 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
https://twitter.com/MichaelGalanin/stat ... 6081538048


Wiki:

L'effet Djanibekov (en russe эффект джанибекова), également connu sous les noms d'expérience de l'écrou de Djanibekov (en russe гайка Джанибекова) ou théorème de la raquette de tennis (en anglais tennis racket theorem), décrit l'instabilité d'un solide en rotation en impesanteur.

Il est nommé d'après le cosmonaute soviétique Vladimir Djanibekov qui en a fait une démonstration filmée en apesanteur. Il s'agit d'un cas classique mais paradoxal de mouvement à la Poinsot.

Durant l'été 1985, lors de la mission Saliout 7 EO-4-1b, Djanibekov prête attention aux mouvements particuliers d'un écrou papillon libéré en impesanteur dans le vaisseau spatial[1],[2],[3]. En observant la translation à travers la station de l'écrou rapidement dévissé d'une tige filetée, il remarque que les axes de rotation de cet écrou se modifient.

L'effet se produit pour tout corps rigide en impesanteur — ou chute libre — qui présente trois axes principaux d'inerties différentes (pas « deux plans de symétrie de l'objet ).

Alors qu'une rotation autour des deux autres axes stabilise le corps — absorbe les variations — une rotation autour de l'axe intermédiaire n'est pas stable — amplifie les variations.

Dans le référentiel galiléen de la station Saliout, les mouvements de l'écrou observé respectent les principes newtoniens des lois du mouvement avec moment angulaire, moment d'inertie et théorème du couple gyroscopique[6]. Cependant, l'effet apparent est paradoxal : la loi de conservation du moment angulaire devrait rendre invariant l'axe de rotation de l'écrou, or celui-ci pivote de 180° à intervalles réguliers.

Une raquette de tennis qu'on lance en l'air en la tenant par le manche avec le filet horizontal initialement, aura tendance à tourner « autour de l'axe du manche » durant son vol pour retomber dans la main en présentant l'autre côté du filet. D'où le nom de « théorème de la raquette de tennis » donné à cet effet.

En réalité, durant ce vol, la raquette tourne sur ses trois axes durant cet effet.

Plus ici : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Effet_Djanibekov

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 09 Juil 2019 18:31

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Mar 09 Juil 2019 18:31 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG
Heu... C'est comme ça pour aller faire un petit tour dans l'espace? Dingue !!


_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui... (B.Pivot)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 11 Juil 2019 08:02

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Jeu 11 Juil 2019 08:02 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 17:16
Localisation: Proche LFDH
Lancement Vega VV15 - Satellite Falcon Eye 1

Cette nuit à 3h53 (Paris) a eu lieu le lancement du satellite Falcon Eye 1 depuis le pas de tir ELV du Centre Spatial de Kourou en Guyane par une fusé Vega.
2'20" après le lancement, la trajectoire du lanceur s'est dégradée et l'ensemble a été perdu.
Les analyses de données sont en cours pour préciser les raisons de cet échec. Une commission d'enquête indépendante sera mise en place dans les heures qui viennent.
Falcon Eye 1, satellite de reconnaissance optique d'une masse de 1197 kg, destiné aux forces armées des Emirats Arabes Unis, devait être placé en orbite à 611 km.

C'est le 1er échec du lanceur Vega .


_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 11 Juil 2019 08:19

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Jeu 11 Juil 2019 08:19 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 17:16
Localisation: Proche LFDH
Lancement Soyouz 2.1v - Satellite Cosmos 2535-2536-2537-2538

Hier, à 19h14 (Paris) a eu lieu le lancement de quatre satellites Cosmos 2535-2536-2537-2538 depuis le pas de tir LC43 du cosmodrome de Plesetsk en Russie par une fusée Soyouz 2.1v et étage supérieur Volga.
Le lanceur Soyouz 2.1v ne dispose pas des quatre boosters.
Les quatre Cosmos sont des satellites militaires dont la mission est inconnue.


_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 11 Juil 2019 09:46

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Jeu 11 Juil 2019 09:46 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Le système d'évacuation Orion à quelques mètres de l'impact avec l’océan à près de 480 km/h.

https://twitter.com/LaunchPhoto/status/ ... 9168612352
Image

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 11 Juil 2019 09:56

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Jeu 11 Juil 2019 09:56 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 17:16
Localisation: Proche LFDH
Iceman 29 Image a écrit:
Le système d'évacuation Orion à quelques mètres de l'impact avec l’océan à près de 480 km/h.

https://twitter.com/LaunchPhoto/status/ ... 9168612352
Image

Quelques dixièmes de secondes plus tôt :

image

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 13 Juil 2019 17:02

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Sam 13 Juil 2019 17:02 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 17:16
Localisation: Proche LFDH
Lancement Proton-M / DM-03 - Satellite Spektr-RG

Aujourd'hui à 14h31 (Paris) a eu lieu le lancement du satellite Spektr-RG depuis le pas de tir LC-81/24 du cosmodrome de Baïkonour par une fusée Proton-M et étage supérieur DM-03.
Spektr-RG est un télescope spatial, destiné a l'observation des rayons X et gamma.
Conçu en coopération avec l'Allemagne, sa masse est de 2647 kg, il sera placé en orbite au point de Lagrange L2 à 1,5 millions km de la Terre. Sa mission de base devrait durer 7 ans.



Image

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8701 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 366, 367, 368, 369, 370, 371, 372 ... 581  Suivante

Heures au format UTC + 2 heures


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO