For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Ven 20 Jan 2006 11:50

 42 soldats slovaques meurent dans le crash d'un avion
MessagePosté: Ven 20 Jan 2006 11:50 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 23 Aoû 2005 07:23
Localisation: Paris
Budapest (Hongrie) - Quarante-deux militaires slovaques ont péri dans le crash d'un avion militaire jeudi à Telkibanya, au nord-est de la Hongrie, a indiqué le ministère hongrois de l'Intérieur. Une personne aurait survécu à la catastrophe.

\"Il y a 42 morts et un rescapé compte-tenu de la liste officielle (des passagers) que nous venons d'obtenir de l'ambassade de Slovaquie\" en Hongrie, a déclaré le porte-parole du ministère, Tibor Dobson.

\"Il y avait 43 personnes à bord\" de l'avion Antonov AN-24 slovaque qui s'est écrasé dans une région montagneuse et boisée près de la frontière slovaquo-hongroise.

Peu auparavant, le porte-parole de la police nationale hongroise, Laszlo Garamvölgyi, avait affirmé que 44 militaires slovaques de la KFOR (force de l'OTAN au Kosovo) avaient péri dans le crash sur la foi d'une liste de 45 passagers en possession de ses services. Il avait également indiqué qu'il n'y avait qu'un seul survivant.

Ce nouveau bilan des autorités hongroises concorde avec celui donné à Bratislava par une source proche du ministère de la Défense. Selon les autorités slovaques, l'avion transportait 28 soldats de la Force de l'OTAN au Kosovo (KFOR), 8 membres d'équipage et 7 personnes de l'aide logistique.

Le crash s'est produit vers 19h00 dans une région montagneuse et boisée, a indiqué un porte-parole du ministère de l'intérieur hongrois, Tibor Dobson. Les jeunes soldats slovaques venaient d'être relevés et rentraient chez eux après une mission au Kosovo, selon des informations recueillies à Bratislava.

Les causes du crash n'ont pas été immédiatement déterminées par les autorités. \"L'avion volait à basse altitude et a pris feu. Nous n'avons pas d'autres détails pour le moment\", a indiqué à Budapest le porte-parole du ministère hongrois de la Défense, Itvan Bocskai.

Michaela Farkasova, épouse du survivant, a déclaré à la télévision slovaque TA3 que son mari lui avait téléphoné jeudi vers 19h30. \"Il m'a dit que l'avion s'était écrasé et était en feu, et qu'il se trouvait quelque part dans la forêt. Il m'a dit aussi qu'il était vivant et m'a demandé d'alerter les sauveteurs et la police. Puis la communication s'est interrompue.\", a-t-elle dit.

D'importants moyens ont été déployés par la Hongrie et la Slovaquie pour tenter de venir en aide aux survivants. Le crash s'est produit dans une zone à l'accès difficile, notamment à cause de la neige.

_________________
Retrouvez toutes les informations sur le flash-info du site et l'application pour iPhone
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Sam 21 Jan 2006 11:50

 
MessagePosté: Sam 21 Jan 2006 11:50 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 23 Aoû 2005 07:23
Localisation: Paris
“Il y avait 43 personnes à bord” de l'avion Antonov AN-24, a précisé le porte-parole du ministère de l'intérieur, Tibor Dobson. Parmi elles figuraient apparemment 28 soldats de la KFOR, 8 membres d'équipage et 7 personnes de l'aide logistique. Hier, les causes du crash n'avaient toujours pas été déterminées avec certitude. «L'avion volait à basse altitude et a pris feu. Nous n'avons pas d'autre détail pour le moment», a indiqué jeudi soir à Budapest le porte-parole du ministère hongrois de la défense, Itvan Bocskai. Selon l'agence de presse autrichienne APA, l'avion aurait percuté une montagne, à quelque 700 m d'altitude. Le travail des secouristes, dans cette région difficilement accessible, et dans des conditions climatiques extrêmes, est particulièrement pénible. «Ici, il fait moins 18 degrés. Le fuselage de l'avion est complètement calciné», a indiqué depuis les lieux de l'accident le porte-parole de la police nationale hongroise, Laszlo Garamvölgyi. «Des corps se trouvent probablement ensevelis sous les débris de l'appareil. Les identifier tous durera probablement toute la journée» de vendredi, a par ailleurs indiqué à Budapest le porte-parole du ministère hongrois de l'intérieur, Tibor Dobson.

Image

_________________
Retrouvez toutes les informations sur le flash-info du site et l'application pour iPhone
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 23 Jan 2006 17:34

 
MessagePosté: Lun 23 Jan 2006 17:34 
Hors ligne
Grand Reporter

Inscription: Jeu 25 Aoû 2005 10:49
Localisation: Nice-Cote d'Azur
La mort de 42 soldats slovaques a profondément touché les Tchèques

Ce lundi, la Slovaquie est en deuil national : quarante-deux soldats de retour d'une mission KFOR de six mois au Kosovo ont trouvé la mort dans l'avion qui s'est écrasé quelques minutes avant d'atterrir à Kosice, en Slovaquie orientale, où leurs familles les attendaient. Les Tchèques, profondément touchés par la catastrophe, partagent le deuil dans lequel sont plongés ses voisins.

L'accident survenu jeudi dernier près de la frontière slovaco-hongroise est la plus grande catastrophe aérienne dans l'histoire de la Slovaquie. Elle a fait quarante-deux morts, dont trois femmes et un aumônier militaire. L'unique rescapé, le capitaine Martin Farkas, 27 ans, se remet à l'hôpital d'un traumatisme crânien. Après le crash, il a eu la force d'appeler sa femme pour qu'elle mobilise les secours. Les épaves de l'avion, un Antonov-24 qui ne devait plus servir à partir de cette année, ainsi que la boîte noire, font l'objet d'une enquête. Pour des raisons encore inconnues, l'avion a dévié de trois kilomètres du tracé de sa course.

La catastrophe a profondément endeuillé tous les Tchèques. L'émotion est d'autant plus grande que les soldats tchèques servaient avec leurs camarades slovaques à la même base de Sajkovaci, au Kosovo, où ils veillaient au respect de la paix entre Albanais et Serbes. Leur mission se terminait le même jour. Les soldats se sont vus encore quelques minutes avant le départ de l'avion slovaque, parti le premier de l'aéroport de Pristina. Après le crash, le départ des vingt-huit soldats tchèques a été retardé de quelques heures à cause d'un contrôle technique approfondi de l'appareil Antonov-26 plus moderne.

Image

A leur atterrissage, vendredi soir, à Prague, les soldats, pourtant habitués à des situations de guerre, n'arrivaient pas à mesurer le choc. Les soldats slovaques étaient des camarades plus proches que ceux des autres pays, dit Pavel Löffler, porte-parole de l'unité commune :
« Tchèques et Slovaques sont à tous les égards très proches les uns des autres, ils étaient nos collègues, nous avons accompli pendant six mois les mêmes tâches, à la même base, des liens d'amitié très étroits se sont créés entre nous... »
La tragédie des soldats slovaques touche douloureusement toute l'armée tchèque, a souligné le ministre de la Défense, Karel Kühnl :
« Pour nous, c'est d'autant plus sensible qu'il s'agissait de soldats slovaques qui ont servi et travaillé avec nos soldats au Kosovo. J'ai personnellement rencontré beaucoup d'entre eux, dernièrement avant Noël. J'exprime mes profondes condoléances à mon homologue slovaque, Juraj Liska. »

Image

L'expression des condoléances a été transmise aux familles des victimes également par le président de la République, Vaclav Klaus. Samedi, une messe en leur mémoire a été célébrée à l'église militaire de Saint-Jean-Népomucène à Prague.

_________________
ImageImage


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 02 Fév 2006 19:15

 Le pilote est responsable de l'accident aérien
MessagePosté: Jeu 02 Fév 2006 19:15 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 23 Aoû 2005 07:23
Localisation: Paris
C'est en substance la conclusion à laquelle est arrivée la commission d'enquête.

C'est une erreur du pilote qui a causé la mort des 42 soldats de l'armée slovake qui rentraient chez eux après une mission de paix au Kosovo. Il n'y a eu qu'un seul rescapé.

Aucun problème technique n'a pu être mis au jour après l'analyse des boites noires et c'est bien une faute de pilotage qui est à l'origine de l'accident. Le pilote est descendu 3 kilomètres trop tôt lors de son approche sur l'aéroport de Kosice.

\"S'ils avaient volé 40 mètres plus haut, ils seraient encore vivant et n'auraient atterri que dans une clairière et non dans la forêt\", précise un enquêteur.

Au lieu de passer à plus de 1.000 pieds au-dessus de la montagne, le pilote est descendu trop vite et n'a pu que heurter la pente. Le pilote n'a pas respecté les consignes du contrôle. Le seul survivant était à l'arrière de l'avion, dans les toilettes lorsque l'avion a percuté le flanc de la montagne et ne doit d'être vivant que de la chance pure.

_________________
Retrouvez toutes les informations sur le flash-info du site et l'application pour iPhone
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 25 Oct 2006 16:55

 
MessagePosté: Mer 25 Oct 2006 16:55 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 23 Aoû 2005 07:23
Localisation: Paris
Erreurs humaines à l'origine du crash en Hongrie

Le crash en Hongrie en janvier dernier d'un avion militaire slovaque Antonov 24, qui a fait 42 morts, a été causé par une erreur humaine, a déclaré ce mercredi le ministre slovaque de la Défense, Frantisek Kasicky.

\"La commission d'experts est parvenue à la conclusion qu'une faute de l'équipage de l'avion est, selon toute probabilité, la cause de l'accident. (...) En descendant, l'équipage n'a pas utilisé les appareils à sa disposition à bord, mais a seulement réalisé une descente visuelle et n'a pas gardé une altitude sûre\", a-t-il dit, au cours d'une conférence de presse extraordinaire organisée à l'occasion de la clôture de l'enquête.

Les résultats de l'enquête ont exclu toute défaillance technique de l'Antonov 24, un appareil soviétique construit en 1969, a encore précisé le ministre. L'accident s'est produit le 19 janvier dans une zone montagneuse, au nord de la Hongrie, quelques minutes seulement avant l'atterrissage prévu de l'avion à Kosice, dans l'est de la Slovaquie.

27 soldats slovaques de retour d'une mission au sein de la KFOR, la force multinationale au Kosovo, sept officiers chargés de la logistique et les huit membres de l'équipage ont péri. Seul un jeune militaire a survécu. L'accident a entraîné fin janvier la démission du ministre slovaque de la Défense, Juraj Liska. Depuis son indépendance en 1993, après la partition de la Tchécoslovaquie, et jusqu'à cet accident, la Slovaquie n'avait perdu que dix soldats dans des missions internationales. Membre depuis 2004 de l'Otan et de l'Union européenne (UE), le pays compte plus de 600 soldats participant à différentes missions internationales.

_________________
Retrouvez toutes les informations sur le flash-info du site et l'application pour iPhone
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO