For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Dim 12 Mai 2019 00:14

 vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhension )
MessagePosté: Dim 12 Mai 2019 00:14 
Hors ligne

Inscription: Mar 29 Juil 2014 19:58
Bonjour à tout le monde ,

J'ai toujours une petite appréhension de voler dans un bi réacteur lorsque je traverse l'atlantique , par exemple il y a un mois sur un Lisbonne rio ( A 330)

Ma question est la suivante :

1/ Que se passe t'il si un moteur tombe en panne au milieu de l'atlantique ? Par exemple un A 330 ou B 777 . ( hypothèse de panne en plein centre de l'océan ) Quelles sont les procédures dans ces cas extrêmes je suppose ?


2/ L'avion peut -il voler en sécurité sur 1 avec un seul réacteur lors de conditions météo houleuses, par exemple les orages tropicaux genre pot-au-noir ?

Merci par avance !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Dim 12 Mai 2019 15:57

 Re: vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhensi
MessagePosté: Dim 12 Mai 2019 15:57 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 10 Sep 2011 05:53
Localisation: Entre LFMD et LFTZ
Bonjour,

Il y a de nombreux sujets sur le thème avec toutes les explications techniques et réglementaires.
Il n'y a aucun problème avec ce type d'avions qui sont étudiés pour, comme dirait le regretté Fernand Raynaud.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 12 Mai 2019 16:58

 Re: vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhensi
MessagePosté: Dim 12 Mai 2019 16:58 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG
Je vais essayer de t'expliquer de façon très simple, comme je l'ai appris et compris sur le forum il y a quelques années en tant que pax passionné, et flippé aussi, et pas du tout expert dans le technique...

Les avions ont des normes dîtes "ETOPS" qui réglementent la distance maximum à laquelle l'avion peut voler sur 1 seul moteur d'un aéroport, d'une piste sécurisée mais aussi la capacité à celui-ci d'affronter telles ou telles conditions météos ou permettre de contourner les cellules trop "dangereuses".

Ces normes sont différentes suivant le modèle et le type de moteurs montés dessus et autres caractéristiques (beaucoup mais pas besoin de rentrer dans les détails)

Par exemple: un même 777 peut avoir des distances limites/max. "ETOPS" qui varient suivant les versions. 777-200LR ou 777-300 auront un "ETOPS" différent...

Toutes les routes empruntées sont donc à une distance max. d'un aéroport que l'on peut atteindre sur 1 moteur.

Après je suis d'accord que statistiquement, si 4 réacteurs tu en as toujours 3 qui fonctionnent. Sur un bi-réacteur la stat. tombe obligatoirement à 1 sur 2. Mais je crois comprendre que maintenant les normes sont quasi-identiques entre un bi-réacteur et un quadri (surtout si celui-ci est lourd, A380/B747)... Même si sur la route JOHANNESBURG->PERTH est toujours en A340 car éloigné d'aéroports...

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 12 Mai 2019 17:36

 Re: vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhensi
MessagePosté: Dim 12 Mai 2019 17:36 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Comme le dit Marara, de nombreux posts sur ce sujet émaillent le forum.
Pour faire un peu d'histoire, ces normes sont apparues il y a maintenant des années, à la suite de longs suivis de fiabilité des réacteurs, à l'aide de multiples indicateurs. Je ne vais pas les citer ici, d'autant que je ne sais plus s'ils sont encore utilisés, mais les principaux, ceux qui finalement t'intéressent, traitaient justement de l'occurrence des taux de pannes des dits réacteurs.
Tout cela est très évolutif. A telle enseigne que les temps "ETOPS", qui stipulent le temps (Et non pas la distance, pardon Tibo m :oops: ) nécessaire à rejoindre un terrain acceptable en cas de panne, ne cessent d'évoluer à la hausse. On a commencé à un ETOPS de 90 minutes, nous en sommes maintenant à 330 minutes et je crois bien qu'une extension est à l'étude.
Ces temps peuvent être ajustés à la baisse en fonction de différents paramètres concernant la MEL avion. Pour terminer, sur l'Atlantique, point n'est besoin d'un ETOPS 330...

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 12 Mai 2019 21:37

 Re: vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhensi
MessagePosté: Dim 12 Mai 2019 21:37 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Mar 15 Mar 2016 16:28
je prends un risque car je ne suis pas 100% sûr de ce que je vais annoncer ci-après, et je laisserai donc les spécialistes me corriger si je me trompe:

pour être tout à fait honnête avec l'auteur de la question initiale, je crois qu'il faut aussi indiquer que:
on peut avoir :
- 2 compagnies différentes,
- reliant 2 points transatlantiques pourtant identiques,
- et exploitant pourtant le même type d'avion ayant une qualif ETOP identique,
- et qui peuvent choisir de prendre des routes un peu différentes (ayant plus ou moins de "risques" quand à l'éloignement des cotes).

c'est par par exemple ce qu'on peut voir sur un NY (jfk) - Paris (cdg) , avec Norvegian et Air France, tous les 2 en 787 :
AF passe plus au nord et s'éloigne moins des aéroports de déroutements que la low cost norvegian.

je trouve que c'est un aspect qui est assez peu abordé dans les discussions sur le forum.

Salutations

[img]image[/img]


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Mai 2019 09:52

 Re: vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhensi
MessagePosté: Lun 13 Mai 2019 09:52 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Lun 18 Avr 2011 10:43
Localisation: Lyon
@vinss789 : en fait vos 2 images ne démontrent pas ce que vous dites. En effet les 2 images relient les 2 même villes mais pas dans la même sens ;)
Et la présence du courant jetstream explique la route plus au sud.

PAscal


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Mai 2019 10:49

 Re: vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhensi
MessagePosté: Lun 13 Mai 2019 10:49 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG
VALMY Image a écrit:
Comme le dit Marara, de nombreux posts sur ce sujet émaillent le forum.
...
Tout cela est très évolutif. A telle enseigne que les temps "ETOPS", qui stipulent le temps (Et non pas la distance, pardon Tibo m :oops: ) nécessaire à rejoindre un terrain acceptable en cas de panne, ne cessent d'évoluer à la hausse. On a commencé à un ETOPS de 90 minutes, nous en sommes maintenant à 330 minutes et je crois bien qu'une extension est à l'étude.
Ces temps peuvent être ajustés à la baisse en fonction de différents paramètres concernant la MEL avion. Pour terminer, sur l'Atlantique, point n'est besoin d'un ETOPS 330...


Merci Valmy pour la précision!!! Importante en plus, et qui est effectivement plus logique!
J'ai presque bien retenu la leçon donc :oops:

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Mai 2019 11:09

 Re: vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhensi
MessagePosté: Lun 13 Mai 2019 11:09 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 07 Oct 2013 23:34
vinss789 Image a écrit:
je prends un risque car je ne suis pas 100% sûr de ce que je vais annoncer ci-après, et je laisserai donc les spécialistes me corriger si je me trompe:

pour être tout à fait honnête avec l'auteur de la question initiale, je crois qu'il faut aussi indiquer que:
on peut avoir :
- 2 compagnies différentes,
- reliant 2 points transatlantiques pourtant identiques,
- et exploitant pourtant le même type d'avion ayant une qualif ETOP identique,
- et qui peuvent choisir de prendre des routes un peu différentes (ayant plus ou moins de "risques" quand à l'éloignement des cotes).

c'est par par exemple ce qu'on peut voir sur un NY (jfk) - Paris (cdg) , avec Norvegian et Air France, tous les 2 en 787 :
AF passe plus au nord et s'éloigne moins des aéroports de déroutements que la low cost norvegian.

je trouve que c'est un aspect qui est assez peu abordé dans les discussions sur le forum.

Salutations

[img]image[/img]



Air france n a pas de 787 et je crois n en aura pas .. AF a et aura des A350 et KLM des boeing 787..

je ne pense pas qu un seul pilote prenne en compte l eloignement des cotes sur un vol atlantique.

Le pilote avec l aide des meterologistes .et du type d avion (un 787 peut voler plus haut qu un A 380 qui fait normalement Le vol AF10 , ainsi que l A350 qui devrait normalement arriver bientot sur l atlantique.

La consommation de fuel et le confort ou la securite des passagers dictent le choix de la route et c est le pilote qui est prend la decision de la route.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Mai 2019 11:12

 Re: vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhensi
MessagePosté: Lun 13 Mai 2019 11:12 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Air France a des 787.

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Mai 2019 21:00

 Re: vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhensi
MessagePosté: Lun 13 Mai 2019 21:00 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Mar 15 Mar 2016 16:28
plykite Image a écrit:
@vinss789 : en fait vos 2 images ne démontrent pas ce que vous dites. En effet les 2 images relient les 2 même villes mais pas dans la même sens ;)
Et la présence du courant jetstream explique la route plus au sud.

PAscal


mince, merci ! j'avais pourtant fait exprès de chercher exactement le même vol , dans le même sens, mais pour une raison qui m'échappe j'ai capté la mauvaise image à la fin ! merci de le signaler. re-voici donc le bon vol AF NY -> CDG.
c'est moins prononcé mais ça passe toujours plus au nord que le norvegian. (ça se voit bien au niveau de st pierre et miquelon)

image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Mai 2019 22:04

 Re: vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhensi
MessagePosté: Lun 13 Mai 2019 22:04 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 26 Jan 2015 23:23
En fait, le choix de la route est beaucoup plus complexe que cela et de nombreux paramètres rentrent en compte. Et ce qui est vrai un jour ne le sera pas le lendemain.
Par contre, ce que l'on peut dire malgré tout, c'est qu'une compagnie "major" prendra toujours comme considération le confort de ses passagers là où une compagnie "low cost", elle, choisira quasiment toujours la route à coût minimal.
De même, une low cost aura plus tendance à "serrer" les perturbations de près, alors que la major, elle, passera plus au large, quitte à perdre 5 minutes de plus (et consommer une tonne de carburant en plus).

Tel fut le choix adopté aujourd'hui, sur notre petit vol de 13h30, qui nous conduisit à consommer environ 1.5 tonnes de plus. D'un autre côté, sur une consommation de 114 tonnes....

J'en profite pour faire un petit aparté... Une low cost étrangère, dont le nom commence et finit par "R", vient de dévoiler les salaires qu'ils proposent à leurs pilotes. Pour faire simple, ils sont le quart de ce qui est normalement offert sur le marché, y compris par une autre low cost bien connue, originaire du même coin...
Et donc, si des gus acceptent de travailler pour quatre fois moins qu'ailleurs, il doit bien y avoir une raison. Je cherche, mais vous pouvez m'aider, aussi...:
1- ils sont fous amoureux de leur boss, qui pourtant leur vomit dessus tant qu'il peut et les traite moins bien que du bétail.
2-Ils ont une passion pour le orange.
3- Ils adorent voler avec le carburant mini réglementaire, sachant que la tonne de plus embarquée reviendra, in fine, environ cinquante centimes d'euro par passager transporté.
4- Ils ne sont là que de passage et vont se barrer au premier recrutement venu, ce qui va entrainer des centaines d'annulations de vols, avec des passagers qui se retrouveront sur le flanc. Ça sent le vécu.
5 - Ils sont vraiment nuls et se sont fait bouler à toutes les sélections de partout (et en ce moment il y en a) et sont donc condamnés à rester dans cette compagnie où les seules conditions d'embauche sont de satisfaire une ou plusieurs des qutre raisons citées ci-dessus.

Je suis en forme, moi, en ce moment... Ce doit être le fait d'avoir la tête en bas. :lol:

_________________
Il vaut mieux être par terre et souhaiter être en l'air que le contraire.
Variante: il vaut mieux un beau port de tête que le contraire.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Mai 2019 23:19

 Re: vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhensi
MessagePosté: Lun 13 Mai 2019 23:19 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Mer 10 Avr 2019 00:14
Korejou Image a écrit:
J'en profite pour faire un petit aparté... Une low cost étrangère, dont le nom commence et finit par "R", vient de dévoiler les salaires qu'ils proposent à leurs pilotes. Pour faire simple, ils sont le quart de ce qui est normalement offert sur le marché, y compris par une autre low cost bien connue, originaire du même coin...
Et donc, si des gus acceptent de travailler pour quatre fois moins qu'ailleurs, il doit bien y avoir une raison. Je cherche, mais vous pouvez m'aider, aussi...:
1- ils sont fous amoureux de leur boss, qui pourtant leur vomit dessus tant qu'il peut et les traite moins bien que du bétail.
2-Ils ont une passion pour le orange.
3- Ils adorent voler avec le carburant mini réglementaire, sachant que la tonne de plus embarquée reviendra, in fine, environ cinquante centimes d'euro par passager transporté.
4- Ils ne sont là que de passage et vont se barrer au premier recrutement venu, ce qui va entrainer des centaines d'annulations de vols, avec des passagers qui se retrouveront sur le flanc. Ça sent le vécu.
5 - Ils sont vraiment nuls et se sont fait bouler à toutes les sélections de partout (et en ce moment il y en a) et sont donc condamnés à rester dans cette compagnie où les seules conditions d'embauche sont de satisfaire une ou plusieurs des qutre raisons citées ci-dessus.

Je suis en forme, moi, en ce moment... Ce doit être le fait d'avoir la tête en bas. :lol:

"6 - Ils ont besoin de bosser, et de voler pour leur licence..."

Et si tu ne connais pas la réponse à tes interrogations, c'est que tu ne dois pas souvent discuter avec tes collègues pilotes !!! Pourquoi ?
Tu ne discutes pas avec tes collègues, toi ?

Ce n'est pas parce que toi tu as un bon job dans une bonne compagnie que tu peux balayer d'un revers de la main toute la profession !
Évite de te moquer trop vite, on ne sait pas ce que l'avenir te réserve...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 14 Mai 2019 00:29

 Re: vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhensi
MessagePosté: Mar 14 Mai 2019 00:29 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 26 Jan 2015 23:23
Alors déjà, il y a un truc que tu dois savoir, c'est que je viens comme qui dirait du caniveau....
J'ai fait tous les boulots pour y arriver, et pas seulement aéronautiques. La liste t'étonnerait. Donc, loin de moi de me moquer. Et ensuite, en aéronautique, je suis rentré par la toute toute petite porte...

Par contre, quand je vois la façon dont le boss de cette boite aérienne traite ses navigants, je me dis que la première chose que je ferais, c'est de me barrer. Et en ce moment, justement, c'est facile!

Mais on en reparlera si tu veux...

_________________
Il vaut mieux être par terre et souhaiter être en l'air que le contraire.
Variante: il vaut mieux un beau port de tête que le contraire.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 14 Mai 2019 02:05

 Re: vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhensi
MessagePosté: Mar 14 Mai 2019 02:05 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Mer 10 Avr 2019 00:14
Korejou a écrit:
...
Par contre, quand je vois la façon dont le boss de cette boite aérienne traite ses navigants, je me dis que la première chose que je ferais, c'est de me barrer. Et en ce moment, justement, c'est facile!

Mais on en reparlera si tu veux...


Ok...
Oui, oui, en ce moment c'est facile !
On en reparlera, comme tu dis...

Mais pour l'instant, merci de ne pas cracher à la gueule sur les pilotes qui acceptent de signer avec "cette boite aérienne", et de te moquer des pilotes qui ont signé...
Merci par avance.

On en reparlera si tu veux...
Surtout après que tu auras démissionné de ta "boite" bien confortable, et que tu chercheras toi aussi un job, comme tout le monde...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 14 Mai 2019 07:43

 Re: vols transatlantique en bi réacteur ( toujours une apréhensi
MessagePosté: Mar 14 Mai 2019 07:43 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Mar 15 Mar 2016 16:28
Korejou a écrit:
Tel fut le choix adopté aujourd'hui, sur notre petit vol de 13h30, qui nous conduisit à consommer environ 1.5 tonnes de plus. D'un autre côté, sur une consommation de 114 tonnes....


merci, très intéressant pour moi d'avoir ce témoignage.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO