For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6542 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42 ... 437  Suivante

Jeu 28 Juil 2016 17:48

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Jeu 28 Juil 2016 17:48 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 11:02
Localisation: autour de BSN
28 juillet 1917

Mort en combat aérien, dans le secteur de Becelaere, en Belgique, de Alfred Niederhoff, "As" allemand de la WW1, 7 victoires aériennes au sein des Jasta 20 et 11.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Jeu 28 Juil 2016 18:02

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Jeu 28 Juil 2016 18:02 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 11:02
Localisation: autour de BSN
28 juillet 1917

Mort dans le crash de son SPAD XIII n°9570 au décollage de son terrain de Trécon-Villeseneux, dans la Marne, de André Marie Paul Petit-Delchet, "As" français de la WW1, 5 victoires aériennes homologuées, dont 4 en collaboration et 2 victoires non homologuées, au sein de l'escadrille Spa57.
Médaille Militaire et Croix de Guerre 1914-18 avec 4 Palmes et 3 étoiles.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 28 Juil 2016 18:08

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Jeu 28 Juil 2016 18:08 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 11:02
Localisation: autour de BSN
28 juillet 1918

William Samuel Stephenson, un "As" américain de la WW1, 12 victoires aériennes au sein du 73 Sqn du RFC, toutes obtenues sur Sopwith "Camel", est abattu derrière les lignes allemandes par l'as Justus Grassmann, de la Jasta 10.
Forcé d'atterrir à Saponay, dans l'Aisne, il est capturé et finira la guerre comme prisonnier.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 29 Juil 2016 12:23

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Ven 29 Juil 2016 12:23 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 11:02
Localisation: autour de BSN
29 juillet 1918

Décès lors d'un crash pendant un vol d'essai à Villacoublay, de Charles Gordon Bell, "As" britannique de la WW1, 5 victoires aériennes au sein du 10 Sqn du RFC.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 30 Juil 2016 09:31

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Sam 30 Juil 2016 09:31 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 11:02
Localisation: autour de BSN
30 juillet 1918

Mort en combat aérien, au dessus d'Ypres, de John Cowell, "As" irlandais de la WW1, 16 victoires aériennes au sein du 20 Sqn du RFC, dont 15 obtenues sur F.E.2d. La 16ème sur Bristol F.2b qui sera son dernier avion d'arme.
Abattu par l'as allemand Friedrich von Röth de la Jasta 16.

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 30 Juil 2016 09:37

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Sam 30 Juil 2016 09:37 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 11:02
Localisation: autour de BSN
30 juillet 1918

Mort en combat aérien, sur le front italien, de Frank Linke-Crawford, "As" austro-hongrois de la WW1, 27 victoires aériennes au sein des Flik 41J et 60J.
Abattu par deux Hanriot HD.1 italiens de la 81a Squadriglia.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 30 Juil 2016 09:45

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Sam 30 Juil 2016 09:45 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 11:02
Localisation: autour de BSN
30 juillet 1918

Mort en combat aérien, au dessus de Grand-Rozoy, dans l'Aisne, de Heinrich Dreckmann, "As" allemand de la WW1, 11 victoires aériennes au sein des Jasta 26 et 4.
Il est abattu et tué par le SPAD du S/Lt. Bamberger, de la Spa85.

Quatrième à partir de la gauche :

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 31 Juil 2016 17:38

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Dim 31 Juil 2016 17:38 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 11:02
Localisation: autour de BSN
31 juillet 1917

Décès dans un crash en Belgique, après avoir percuté un ballon "Drachen" près de Vlamtertinge, de Stephen Reginald Parke Walter, "As" britannique de la WW1, 6 victoires aériennes au sein du 32 Sqn du RFC, toutes obtenues sur D.H.5.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 31 Juil 2016 18:07

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Dim 31 Juil 2016 18:07 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 11:02
Localisation: autour de BSN
31 juillet 1917

Décès dans un crash en Belgique, après avoir percuté un ballon "Drachen" près de Vlamtertinge, de Stephen Reginald Parke Walter, "As" irlandais de la WW1, 6 victoires aériennes au sein du 32 Sqn du RFC, toutes obtenues sur D.H.5.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 31 Juil 2016 21:40

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Dim 31 Juil 2016 21:40 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 11:02
Localisation: autour de BSN
31 juillet 1918

Un raid de bombardement britannique sur l'Allemagne se termine en débâcle : Sur les 12 Airco DH.9 engagés, 10 sont abattus.

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 01 Aoû 2016 09:59

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Lun 01 Aoû 2016 09:59 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 11:02
Localisation: autour de BSN
1er août 1915

Le Leutnant Max Immelmann, de la FA 62 (*), enregistre ce jour la première de ses 17 victoires aériennes, sur un B.E.2c du RFC.

(*) FA : Feldflieger Abteilung.

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 01 Aoû 2016 10:15

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Lun 01 Aoû 2016 10:15 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 11:02
Localisation: autour de BSN
1er août 1918

Décès dans le crash de son SPAD XIII sur le terrain de Mont l'Evêque, dans le département de l'Oise, en raison d'une panne moteur, de Gabriel Fernand Charles Guérin, "As" français de la WW1, 23 victoires aériennes homologuées au sein des escadrilles Spa15 et Spa88, dont il est le commandant depuis le 7 juillet précédent.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 10 Aoû 2016 17:23

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Mer 10 Aoû 2016 17:23 
Hors ligne

Inscription: Ven 05 Aoû 2016 13:30
Article du Républicain lorrain
http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-briey/2016/08/03/un-terrain-d-aviation-oublie
date : 03/08/2016

Vu que ce terrain n'a servi que durant la première guerre je le poste ici.

Citation:
Un terrain d’aviation oublié à Briey

Réalisé avant la Grande Guerre pour l’armée française, il fit le bonheur… de l’occupant allemand ! Retour sur l’existence éphémère d’un terrain d’aviation à Briey dans le secteur de Sarre-l’Evêque.

Image
Citation:
Le hangar du terrain d’aviation de Briey au printemps 1916, prolongé par les baraquements construits par les Allemands, sur la droite, la Clinique des mines. Photo Collection CPHJ


Dans leurs recherches minutieuses sur cette période précédant le premier conflit mondial, Roger Martinois et les membres du CPHJ, Cercle pour la promotion de l’histoire de Jœuf, ont mis en exergue l’engouement immense pour l’aviation dans le pays. Une fièvre à l’origine de la naissance de nombreuses "stations d’atterrissage" dont celle de Briey, aujourd’hui tombée dans l’oubli. L’avènement des vols motorisés intéresse au plus haut point l’armée française. Le processus de création des premiers terrains d’aviation s’oriente ainsi vers l’aéronautique militaire. Souvent impulsées par les journaux, des souscriptions sont lancées. Elles doivent permettre à la "5e arme" de disposer de davantage d’appareils et de terrains d’atterrissage répartis sur tout le territoire, principalement dans les régions frontalières. Leur étendue, suffisamment grande, contribuera aux vols d’instruction et d’entraînement des pilotes. L’appel au patriotisme permet de voir fleurir les dons pour la construction d’aéroplanes et de terrains. Les quotidiens affichent les listes de donateurs.

Deux ans de patience

La réalisation d’une station d’atterrissage à Briey, sous-préfecture toute proche de la frontière avec l’Empire allemand de Guillaume II, va nécessiter deux années de démarches et de formalités. Au printemps 1912, la Lorraine ne possède qu’un modeste abri à Varangéville pour accueillir des aéroplanes. La genèse de l’aménagement du terrain et d’un vaste hangar implantés à Briey-les-Hauts, lieu-dit "Sarre-l’Evêque", démarre par un courrier du sénateur Emile Reymond, devenu président du Comité national pour l’aviation militaire, auprès du maire de Briey. Il envisage la création d’une station dans ce secteur frontalier. Après les élections municipales du printemps, le maire, Ferdinand Watrin, propose un emplacement situé à l’Ouest de la ville, d’une superficie de 8 hectares, distant d’un kilomètre du centre briotin, à l’angle des routes menant à Verdun et Longwy. Aux abords immédiats de la future Clinique des mines et de la métallurgie, dont le chantier va démarrer à l’automne 1912. Le terrain, parc à bestiaux d’exploitants agricoles de Lantéfontaine, propriété des consorts Godfrin, leur sera loué à l’année. Louis Boninsegna, entrepreneur briotin, est chargé de la construction du hangar, 400 m² et 4,50 m de haut, en grande partie financé par le Comité national pour l’aviation militaire, avec une participation de la ville. Ce hangar est achevé le samedi 14 mars 1914. Le lendemain, en matinée, deux aéroplanes de la station de Verdun se posent à Briey. L’inauguration officielle, « une réception grandiose au souvenir impérissable » aura lieu avec faste le dimanche 26 juillet, en présence des députés Albert Lebrun et François de Wendel.

La Flugplatz Briey

Après la déclaration de guerre, la sous-préfecture du Pays-Haut tombe rapidement sous la botte allemande. En fin d’année 1914, elle est devenue une ville de garnison « non pas noire, mais grise de soldats de toutes les armes et de toutes les régions de l’Allemagne ». Les premiers aviateurs s’installent au début du mois de décembre. D’immenses tentes servant d’abris pour les avions et des baraquements pour le personnel au sol vont s’ajouter au hangar. En août 1915, une escadrille bavaroise occupe la "Flugplatz Briey". Deux autres escadrilles prendront le relais après 1916. Au lendemain de l’Armistice du 11 novembre 1918, les derniers aviateurs allemands de Briey s’envoleront vers la Bavière. En 1921, Henri Lorentz et la nouvelle municipalité indemniseront les consorts Godfrin qui n’ont pas touché les loyers de leur terrain depuis six ans. Cette mésaventure incite les propriétaires à vendre ce bien d’un rapport incertain ! La ville va s’employer à rentabiliser le site. Le hangar devient lieu de stockage d’objets mobiliers et matériels. Sous l’appellation "terrain du château d’eau", il accueille les footballeurs et les gymnases du patronage "Les gas du Woigot", lointain ancêtre de l’Union sportive briotine.



  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 26 Aoû 2016 17:37

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Ven 26 Aoû 2016 17:37 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 23:42
L’enfer de Verdun vu du ciel

Citation:
La bataille de Verdun est à jamais associée aux tranchées. Mais elle a aussi marqué un tournant dans l’aviation militaire. Claude Thollon-Pommerol l’évoquera ce week-end à l’occasion du meeting du centenaire

Image
Le 22 mai 1916, jour de l'attaque pour la reprise du Fort de Douaumont, les Nieuport équipés de fusées
Le Prieur sont alignés sur le terrain de Vadelaincourt, prêts au départ pour l'attaque des drachen.
Photo collection THOLLON-POMMEROL


«De Rose, balayez-moi le ciel, je suis aveugle ! » En lançant cette supplique à destination du commandant Tricornot de Rose, le général Pétain ignore qu’elle va entrer dans l’histoire de l’aviation militaire. La bataille de Verdun a démarré sept jours plus tôt et les forces françaises à terre sont en grande difficulté. Les Allemands ont pris le contrôle du ciel, empêchant ainsi le travail de réglage de l’artillerie française. Elle n’y voit rien et doit tirer au jugé.

« A cette époque, l’aviation militaire sert essentiellement à la reconnaissance, la photographie et le réglage d’artillerie. Or les Allemands possèdent 280 avions, soit quatre fois plus que les Français et une grande supériorité technique, leurs appareils étant dotés de mitrailleuses synchronisées avec l’hélice », explique Claude Thollon-Pommerol, historien de l’aviation en 14-18. Samedi, à la veille du meeting aérien du centenaire organisé à l’aérodrome Verdun-Sommedieue (lire également en page 17), cet Isérois, ex-enseignant à l’université de Genève, reviendra sur la manière avec laquelle Tricornot de Rose, commandant de toute l’aviation du secteur de Verdun, redonna la vue au général Pétain.

Ses décisions ont marqué un tournant dans l’aviation militaire. « Il a renforcé les moyens, fait appel aux meilleurs pilotes, calqué l’organisation de l’aviation sur le commandement des corps d’armée au sol et décidé de la mise en place de patrouilles », détaille Claude Thollon-Pommerol. Mais de Rose donne surtout naissance à l’aviation de chasse : « Le combat aérien était pratiquement inexistant lorsqu’il a créé un groupe de chasse de plusieurs escadrilles à commandement unique et exigé la recherche systématique du combat, demandant à ses pilotes de poursuivre les Allemands au-delà de la ligne de front. »

Plusieurs faits d’armes

À ce jeu-là, plusieurs as s’illustrent aux commandes de leurs Nieuport 11. Il y a Jean Navarre, surnommé la sentinelle de Verdun. Mais aussi, sans être exhaustif, Chaput, Flachaire, Nungesser, Heurteaux, Chainat, De Gennes, Brindejonc des Moulinais ou Guiguet.

Plusieurs faits d’armes sont à mettre à l’actif de cette aviation. Le 22 mai, lors d’une tentative de reprise du fort de Douaumont, elle détruit six des huit ballons d’observation allemands grâce aux fusées Le Prieur attachées au montant des aéronefs. Le 28 juillet, deux équipages réussissent une formidable prise de guerre en faisant atterrir un Albatros allemand dernier cri. L’historien insiste aussi sur l’exploit logistique : « De mars à novembre, il a fallu alimenter en essence ces 500 avions, basé sur différents terrains dont le plus connu est celui de Vadelaincourt. Soit 50 000 litres par jour à raison de bidons de cinq litres ! » L’historien relaie enfin la frustration des aviateurs d’avoir eu à défiler à pied pour célébrer la victoire. Car depuis la bataille de Verdun, le combat pour acquérir la maîtrise de l’air est devenu un gage indispensable de la victoire dans les batailles terrestres.


http://www.republicain-lorrain.fr/guerr ... vu-du-ciel

_________________
Il vaut mieux se taire et passer pour un <bip> plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 12 Sep 2016 10:33

 Re: WW1 - La Grande Guerre
MessagePosté: Lun 12 Sep 2016 10:33 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 11:02
Localisation: autour de BSN
J'ai bien conscience d'avoir une journée de retard pour remémorer ce fait, mais je ne peux décemment pas escamoter cet anniversaire...

11 septembre 1917 (*)

Disparition en combat aérien, au sud de Poelcapelle, en Belgique, de Georges Marie Ludovic Jules Guynemer, "As" français de la WW1 aux 53 victoires, acquises au sein des escadrille MF3, N3 et Spa 3. Il est alors aux commandes de son SPAD XIII n°504.
Son corps ne sera jamais retrouvé et l'opinion publique française, longtemps incrédule, refusera d'admettre sa mort.
La victoire sera attribuée à l'as allemand Kurt Wissemann de la Jasta 3, lequel perdra la vie le 28 septembre suivant, abattu par René Fonck.

(*) Cette date est célébrée tous les ans par l'Armée de l'Air.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Publicité
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6542 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42 ... 437  Suivante

Heures au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO